Publicité

Mercato: Leao pas une priorité, Yoro espéré... le plan du PSG pour cet été et l'après-Mbappé

En attaque, la priorité du PSG reste un joueur de couloir à gauche, poste de prédilection de Kylian Mbappé. La direction sportive a coché plusieurs noms. Le profil de Rafael Leao est apprécié mais il n’y a pas d’unanimité sur son cas. Il n’apparaît pas aujourd’hui comme une piste prioritaire pour la saison prochaine. Le Portugais a une clause de départ de 175 millions d’euros. Paris aura des moyens cet été mais pas sûr que le club veuille se positionner, qui plus est à ce montant. Un joueur collectif est recherché. Par ailleurs, le club mise beaucoup sur Bradley Barcola. L’idée n’est pas d’en faire un remplaçant la saison prochaine. C’est de toute façon un mot qui n’existe pas dans le langage de Luis Enrique qui ne voit que des titulaires potentiels.

>>> Le mercato en direct

Un avant-centre n'est pas la priorité mais...

En outre, le nom de Victor Osimhen est souvent revenu. L’été dernier déjà, Luis Campos avait fait des pieds et des mains pour récupérer le vice-champion d'Afrique. Il s’était heurté aux dirigeants napolitains mais cette fois la donne est différente. Le buteur masqué dispose d’une clause de 130 millions d’euros. A Paris aussi, l’équation n’est pas la même. Avec les présences de Randal Kolo Muani et de Gonçalo Ramos, attirer un numéro 9 n’est pas une priorité pour Paris. Pas aujourd’hui, en tout cas.

On sait en effet que les choses évoluent vite à Paris. Sauf départ (outre celui de Mbappé), ce qui n’est pas la tendance dans ce secteur, l'effectif pourrait ne pas bouger en attaque. Néanmoins, rien n’est totalement entériné selon certaines sources, et un achat peut intervenir à tout moment en fonction de la fin de saison.

Un milieu de classe mondiale recherché, Warren Zaïre-Emery au cœur du projet

C’est l’un des objectifs du PSG à très court terme: prolonger le contrat de Warren Zaïre-Emery qui doit faire partie des visages de la nouvelle ère. S’il n’y a pas encore d’accord total, il y a eu des avancées significatives dans les négociations dernièrement. Dans l’esprit des dirigeants, il ne fait aucun doute que le milieu va étendre son bail qui arrive à échéance en 2025.

Dans ce secteur du milieu du terrain et en plus de l’arrivée de Gabriel Moscardo, le club souhaite un milieu défensif de très haut niveau. Paris est prêt à casser sa tirelire s’il trouve la perle rare. Aucun nom n’a filtré mais le PSG veut un profil technique, régulateur, capable également de s’imposer physiquement. Un milieu créateur pourrait aussi débarquer en fonction des départs. Luis Enrique veut un effectif resserré. En ce qui concerne la situation de Xavi Simmons qui fait énormément parler, les détails de son contrat n’ont pas filtré mais Paris peut activer une option pour le rapatrier dans l’effectif ou le revendre. Contrairement aux différents échos parus dans la presse étrangère, ce n’est pas acté.

Leny Yoro toujours espéré en défense

En défense, Luis Campos pense toujours à Leny Yoro. Le défenseur qui arrive en fin de contrat en 2025 aura le choix du prince. Il a quasiment toutes les grosses écuries à ses pieds, à commencer par le Real Madrid. La proposition de prolongation de Lille (une saison supplémentaire) n’a toujours pas été validée par le camp du joueur. Identifié comme l’un des meilleurs défenseurs de sa génération en Europe, celui qui a fêté ses 18 ans au mois de novembre sera l’une des attractions de l’été.

S’il ne vient pas, une short list d’au moins trois noms existe. Elle comporte deux joueurs de très haut niveau dont un Français. Un secteur qui pourrait connaître des départs surtout si Lucas Hernandez est recentré durablement dans l’axe. Avec Milan Skriniar et Presnel Kimpembe qui vont revenir de blessure, et en plus de Marquinhos et Beraldo, sans compter Nordi Mukiele qui peut jouer dans l’axe, il y aura un embouteillage.

Article original publié sur RMC Sport