Publicité

Mercato: à peine viré de Rome, Mourinho aurait déjà deux grosses pistes

Un temps annoncé dans le viseur du PSG ou de la sélection saoudienne en 2023, José Mourinho est finalement resté entraîneur de l'AS Rome. Désormais sans club après son éviction du club romain et son remplacement par Daniele De Rossi, le "Special One" ne devrait pas rester longtemps sans travail.

Selon les éléments de Sky Sport Italia relayés par la presse espagnole, le technicien portugais a été proposé à Naples par son agent Jorge Mendes. Le réprésentant de José Mourinho aurait ainsi contacté Aurelio De Laurentiis, le bouillant président napolitain, pour tenter de placer l'entraîneur.

>> Toutes les infos et rumeurs du mercato

Naples n'arrive pas à oublier Spalletti

Champion d'Italie en 2023 sous la houlette de Luciano Spalletti, le Napoli a plus de mal cette saison. Malgré la qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions (avec un duel face au Barça à venir), Rudi Garcia a pris la porte dès la mi-novembre après plusieurs contre-performances. Le Français, successeur de Luciano Spalletti n'a pas réussi à faire aussi bien que lui.

Nommé jusqu'à la fin de saison après le licenciement de Rudi Garcia, Walter Mazzari ne semble pas non plus convaincre et la possibilité de recruter José Mourinho pourrait séduire un Aurelio De Laurentiis pas avare de coups d'éclats. Problème, le début de saison du Portugais avec la Roma, neuvième à deux points de Naples en Serie A, n'est pas des plus reluisants.

Un pont d'or en Arabie saoudite

Plutôt qu'un nouveau défi en Europe, José Mourinho pourrait donc se laisser séduire par le Golfe. Selon les informations du média Asharq Al-Awsat, l'entraîneur lusitanien aurait trouvé un accord verbal avec le club saoudien d'Al-Shabab.

L'affaire serait si bien avancée que le directeur sportif de l'actuel onzième de D1 saoudienne aurait même organisé une réunion en visioconférence avec José Mourinho ce jeudi pendant près d'une heure. Au-delà d'un salaire important, le Portugais aurait reçu des garanties sur un gros recrutement lors du mercato estival.

Si tout resterait encore à être finalisé, l'affaire serait bien lancée selon la presse locale. Du côté d'Al-Shabab, l'ancien entraîneur de Porto, Chelsea, Manchester United et de la Roma pourrait notamment diriger le Marocain Romain Saiss, Ever Banega ou encore Yannick Ferreira Carrasco et l'ex-Strasbourgeois Habib Diallo.

Article original publié sur RMC Sport