Publicité

Mer Rouge : les Houtis ciblent encore un navire américain

Un général des Houtis prétend que ses forces ont mené une nouvelle attaque au missile contre le Chem Ranger, un cargo américain battant pavillon des Îles Marshall. Elle aurait eu lieu dans le golfe d'Aden, dans les eaux situées juste au sud du Yémen.

Cette attaque n'a pas touché le navire, a indiqué le Commandement central des États-Unis dans un communiqué publié jeudi en fin de journée. "L'équipage a vu les missiles s'écraser dans l'eau près du navire. Il n'y a pas eu de blessés ni de dégâts et le navire a poursuivi sa route", selon lui.

Quelques heures plus tôt, le président américain Joe Biden affirmait que les États-Unis continueraient à frapper les cibles des rebelles yéménites, tout en admettant que ces attaques n'avaient pas permis pour l'instant de stopper leur action en mer Rouge.

Washington a procédé à cinq frappes sur les Houthis en moins d'une semaine.

Jusqu'à 12 % du fret maritime mondial transite par le Golf d'Aden et la mer Rouge. Les conséquences de cette insécurité commencent à se faire sentir dans l'industrie européenne.