Publicité

Menaces de décapitation de lycéens franciliens : ce que l’on sait

Plusieurs centaines de lycéens d'Île-de-France ont reçu par mail des menaces de décapitation par un individu anonyme, mercredi 20 mars.  - Credit:Lukunic Marko / Lukunic Marko/Pixsell/ABACA
Plusieurs centaines de lycéens d'Île-de-France ont reçu par mail des menaces de décapitation par un individu anonyme, mercredi 20 mars. - Credit:Lukunic Marko / Lukunic Marko/Pixsell/ABACA

Intimidation de grande ampleur en Île-de-France. Selon les informations de BFMTV et du Figaro, confirmées par l'AFP, des menaces d'attentat terroriste et une vidéo de décapitation ont été envoyées mercredi 20 mars par courriel à plusieurs lycées de la région parisienne, notamment via l'espace numérique de travail (ENT) de ces établissements.

C'est par le piratage du compte d'un jeune que le message a pu être envoyé à au moins cinq lycées des Yvelines, ainsi que « dans quatre départements de la grande couronne », a précisé une source policière à l'AFP.

Le courriel anonyme, dont l'auteur dit agir au nom de l'État islamique, affirme que des explosifs sauteront entre 11 heures et 15 heures ce jeudi 21 mars. Une vidéo de décapitation accompagne le message.

Probablement un « canular  »

Le ministère de l'Éducation nationale évoque à l'Agence France-Presse « une vingtaine d'établissements concernés en Île-de-France », avec des « menaces et apologie-provocation au terrorisme », qui constituent des infractions graves.

À LIRE AUSSI « Certaines mères de terroristes ne veulent pas d'histoire et craignent la violence de leurs fils » « Les services de police, immédiatement avisés, font le nécessaire pour s'assurer de la sécurité des élèves » et lever le doute, a tenu à rassurer le ministère, confirmant les affirmations du Figaro. Le quotidien affirme que les gardiens de la paix inspectaient les locaux et les classes d'un lycée à Sèvres.

« Des services d'enquête spécialisés son [...] Lire la suite