Publicité

Menaces contre les lycées: un mineur de 17 ans interpellé dans les Hauts-de-Seine

Un mineur de 17 ans a été interpellé et placé en garde à Malakoff dans les Hauts-de-Seine dans l'enquête sur les piratages des plateformes numériques d'établissements scolaires (BERTRAND GUAY)
Un mineur de 17 ans a été interpellé et placé en garde à Malakoff dans les Hauts-de-Seine dans l'enquête sur les piratages des plateformes numériques d'établissements scolaires (BERTRAND GUAY)

Un mineur de 17 ans a été interpellé et placé en garde à vue jeudi à Malakoff dans les Hauts-de-Seine dans l'enquête sur les piratages des plateformes numériques d'établissements scolaires (ENT), a-t-on appris de source proche du dossier et auprès du parquet de Paris.

L'interpellation a été faite par des policiers de l'Office de lutte anti-cybercriminalité (Ofac) de la police judiciaire, dans le cadre d'une enquête dirigée par la section de lutte contre la cybercriminalité du parquet de Paris (J3).

Le suspect "n'a pas encore été auditionné", a précisé le parquet.

Ces derniers jours, plusieurs établissements scolaires, partout en France, ont été visés par des menaces d'attentat transmises via les ENT (Espaces numériques de travail).

Au total, 323 menaces, dans 44 départements et 20 académies, ont eu lieu en France depuis le milieu de la semaine dernière, a indiqué le ministère de l'Education nationale jeudi à l'AFP.

La ministre de l'Education Nicole Belloubet a assuré mercredi, lors d'une audition à l'Assemblée nationale, qu'"à ce stade, il n'y a pas de fuite massive de données ou d'attaque en règle de nos systèmes d'information". "Il n'y a pas de faille numérique globale", a-t-elle dit.

Une réunion doit avoir lieu jeudi après-midi au ministère de l'Education nationale avec des élus de collectivités territoriales et des éditeurs de logiciels scolaires, pour "identifier à moyen et à long terme les mesures de riposte que nous allons pouvoir mettre en place", selon Mme Belloubet.

edy-sl-tll/bfa/bow