Publicité

Menaces contre des établissements scolaires: deux nouvelles enquêtes ouvertes à Paris

Deux nouvelles enquêtes ont été ouvertes à Paris sur les cyberattaques ayant visé des établissement scolaires ces derniers jours en France, a indiqué mercredi 27 mars le parquet de Paris, qui avait déjà ouvert une enquête sur des menaces contre des lycées franciliens le 21 mars.

Une enquête "concerne les messages diffusés via les Espaces numériques de travail (ENT) des collèges d'Ile-de-France dans la nuit du 26 au 27 mars 2024", l'autre "a vocation à centraliser les enquêtes ouvertes des différents parquets concernant des messages diffusés via les ENT des autres ressorts régionaux", a expliqué le parquet.

Cette source précise à BFMTV qu'une troisième enquête est ouverte concernant les "messages diffusés via les ENT des lycées d’Île-de-France la nuit du 20 au 21 mars 2024."

Jusqu'à 100.000 euros d'amende

Ces trois enquêtes portent sur des infractions "d'atteintes à un système de traitement automatisé de données mis en œuvre par l’Etat", de "menaces de mort ou d’atteinte aux biens dangereuses pour les personnes à l’encontre d’un chargé de mission de service public", "d'apologie du terrorisme au moyen d’un service de communication au public en ligne", de "provocation à acte de terrorisme", "d'usurpation d'identité" et "divulgation d’information fausse afin de faire croire à une destruction dangereuse", indique le parquet.

Ces délits font encourir à leurs auteurs jusqu'à sept ans d'emprisonnement et 100.000 euros d'amende.

Ce lundi 25 mars, le ministère de l'Educatin nationale avait indiqué que près de 130 établissements scolaires avaient été ciblés par des actes malveillants en une semaine.

Article original publié sur BFMTV.com