Publicité

Non, Memphis Depay n'a pas payé la caution de Dani Alves, libéré après sa condamnation pour viol

Non, Memphis Depay n’a pas joué de rôle dans la libération de Dani Alves. Condamné en première instance en février pour viol à quatre ans et demi de prison, le Brésilien est sorti lundi de la prison espagnole où il était détenu depuis plus d'un an, après s'être acquitté du paiement d'une caution d'un million d'euros.

"Une fake news"

Il aura fallu cinq jours à l'ex-star du Barça et du PSG pour réunir cette somme, puisque le principe de cette remise en liberté sous caution dans l'attente de son procès en appel avait été décidé par le tribunal mercredi dernier. Depuis, de nombreuses rumeurs circulent sur les réseaux sociaux. Certains affirment que Dani Alves aurait reçu l’aide d’un vieil ami: Neymar. D’autres ont parlé d’un possible coup de main de Depay.

"C'est une fake news, ce n'est pas vrai du tout", a réagi mardi auprès du média espagnol Telecinco l’avocat belge Sébastien Ledure, qui travaille au sein de l'agence Team Depay, en charge des intérêts de l’attaquant de l’Atlético. Si l'ancien Lyonnais est resté ami avec Dani Alves depuis qu'il a évolué à ses côtés au FC Barcelone entre 2021 et 2022, il ne l'a pas aidé financièrement.

"Je ne laisserai jamais tomber mes amis et ma famille. Cela ne veut pas dire que je suis d'accord avec tout ce qu'ils font, mais je ne les abandonnerai pas. Je suis ami avec Benjamin Mendy et Dani Alves. Tous deux ont été impliqués dans des affaires criminelles, mais cela ne signifie pas qu'ils ne sont plus mes amis", a récemment déclaré Depay au média néerlandais NOS Nieuws, déclenchant une polémique dans son pays.

Article original publié sur RMC Sport