Le Meilleur Pâtissier (M6) - Pierre Hermé : "Pour cette finale, les producteurs souhaitaient apporter davantage de dramaturgie et de solennité..."

GUILLAUME MIRAND/M6

On vous retrouve, mais dans un nouveau rôle ce soir. Quel sera-t-il ?

Pierre Hermé : Il s’agit de ma cinquième participation au programme (dont c’est la cinquième saison, ndlr). Pour cette finale qui oppose des professionnels, les producteurs souhaitaient apporter davantage de dramaturgie et de solennité, alors ils m’ont chargé de désigner les grands vainqueurs du concours.

Cet automne, vous avez déjà présidé le jury de la Coupe du monde de la pâtisserie. Qu’est-ce qui vous pousse à parrainer ces concours ?

Je suis très attaché à la transmission du savoir-faire. Je souhaite aussi mettre en avant le métier et, si possible, susciter des vocations parmi les jeunes. C’est une profession qui réclame de la main-d’oeuvre. Il m’apparaît aussi indispensable de partager notre passion avec le public. On voit aujourd’hui des personnes qui étaient dans une autre branche professionnelle se reconvertir dans la pâtisserie. Autrefois, on ne parlait que des chefs cuisiniers. Depuis une vingtaine d’années, grâce à la télé, puis aux réseaux sociaux, les choses ont évolué. Des gens comme Philippe Conticini, moi et bien d’autres avons contribué à sortir la pâtisserie de l’anonymat.

À lire également

L...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles