Publicité

Meghan Markle : ces 3 sujets chauds dont le prince Harry lui a interdit de parler lors d'une interview retentissante

La liberté de ton de Meghan Markle a fait peur au prince Harry. S'il est tombé sous le charme de l'actrice libre en 2016, le duc de Sussex a rapidement compris que la personnalité de sa future épouse pouvait choquer la Couronne. Avant qu'ils n'annoncent leurs fiançailles, en 2017, il a donc demandé à Meghan Markle de faire particulièrement attention à ses propos. Et il lui a transmis plusieurs consignes précises. Ce fut notamment le cas lorsqu'elle s'était longuement confiée dans les colonnes de Vanity Fair. En septembre 2017, la duchesse de Sussex avait fait la couverture du prestigieux magazine. Dans les colonnes, elle évoquait ses origines, le racisme dont elle a été victime mais aussi son travail dans la série Suits. "Extatique" lorsqu'elle a reçu la proposition de Vanity Fair, Meghan Markle a été briefée par le prince Harry. C'est en tout cas ce que l'on apprend dans Revenge: Meghan, Harry and the war between the Windsors.

Meghan Markle : ces sujets dont elle ne devait pas parler

Selon Tom Bower en effet, Meghan Markle avait comme consigne d'éviter de parler de sa relation avec le prince Harry. "Le rédacteur en chef est arrivé au domicile de Meghan. Elle lui a tout de suite dit que cette interview était faite sous les ordres stricts de Harry et de Keleigh Thomas Morgan ", a expliqué l'auteur royal. Si le prince Harry avait briefé Meghan Markle, c'est pour que les erreurs du passé ne se reproduisent pas. "Conscient que Lady Diana et Sarah Ferguson (...)

Lire la suite sur Closer

TÉMOIGNAGE. "J'assure au lit avec ma maîtresse mais plus du tout avec ma compagne"
Cancer de Kate Middleton : ces trois détails subtils dans sa vidéo déchirante que vous avez peut-être ratés
DALS 2024 : ces détournements caustiques ne vont pas plaire à Inès Reg et Natasha St-Pier
Emmanuel Macron en plein séance de boxe : la fille de Brigitte Macron s’en mêle, “je ne suis pas très objective..."
P. Diddy accusé de viol : mais que vient faire le prince Harry dans cette affaire ?