Les médecins lui affirment à 10 reprises que sa fille va bien, elle avait en réalité une leucémie

Maria Kraynova / EyeEm via Getty Images

Sa fille de trois ans avait une leucémie, et pourtant… les médecins lui ont toujours affirmé qu’elle se portait bien. Un mauvais diagnostic qui pourrait avoir de lourdes conséquences.

Elle garde un goût amer des visites à l’hôpital. Une mère de famille, dont la fille a reçu un diagnostic de leucémie après le mauvais rapport de nombreux médecins, risque d’avoir du mal à leur faire à nouveau confiance. Une triste histoire relayée par le Daily mail.

Comme le relate le quotidien, la petite fille de trois ans, qui passait ses journées à la crèche, tombait régulièrement malade, un phénomène qui a rapidement inquiété sa mère. Face à ce constat, elle s’est donc rendue à plusieurs reprises à l’hôpital avec la ferme intention de faire tester le sang de sa fille. Le but : écarter toute anomalie. Seulement voilà, à chaque visite, ils lui sermonnaient la même chose. Pour eux, cet examen n’était pas nécessaire, sa fille avait une réponse immunitaire "parfaitement normale".

"Je savais que Theano n’allait pas bien"

"Je savais que Theano n'allait pas bien, mais personne ne m'écoutait", a-t-elle notamment déclaré tout en précisant avoir remarqué un changement dans son comportement. "Elle voulait tout le temps des câlins et ne courait plus. Avant d'être malade, elle était une enfant très active. Elle avait beaucoup d'amis. Là, elle commençait à avoir des crises de colère".

Exaspérée par les "non" à répétition et voyant l’état de sa fille se détériorer au fil du temps, elle a alors menacé de l’emmener à l’étranger pour réaliser le test. Et à force de persuasion, les médecins ont finalement cédé le soir du Nouvel an. Le jour d’après, le couperet est tombé. La jeune fille avait une leucémie, un type de cancer du sang. Au total, 81% des cellules sanguines de sa moelle osseuse étaient affectées.

"Le médecin m'a dit que sa leucémie avait probablement commencé il y a trois ou quatre mois, lorsque tous les rhumes et infections avaient débuté", a-t-elle déclaré, précisant qu’elle avait, selon les médecins, de "très bonnes chances" de survie malgré le diagnostic un peu tardif.

Aujourd’hui, la mère de famille souhaite avertir les autres parents. Elle les exhorte à suivre leur instinct et à ne pas laisser leurs préoccupations être rejetées par les médecins. Concrètement, les symptômes de la leucémie peuvent inclure des douleurs osseuses, de la fatigue et des infections fréquentes.

VIDÉO - Valérie Bonneton émue en évoquant la leucémie de son fils : “J’ai essayé de tout transformer”