Publicité

"Ce mec est une merde" : Un chroniqueur de TPMP se lâche contre Bertrand Cantat ! (VIDEO)

Une nouvelle qui n'est pas passée inaperçue. Bertrand Cantat a sorti ce mercredi 7 février avec Détroit, groupe qu’il a co-fondé en 2013, une nouvelle chanson baptisée L’Angle, prélude à un nouvel album. Privé de distributeur et de maison de disques, le groupe a lancé un appel à financement sur le site participatif Ulule, en même temps que la présentation du nouveau titre.

Cette sortie intervient plus de 20 ans après le décès de Marie Trintignant, morte sous les coups de Bertrand Cantat, qui était alors son compagnon, le 1er août 2003. Depuis sa condamnation, et sa libération en 2007 après avoir purgé plus de la moitié de sa peine, Bertrand Cantat a tenté de multiples retours dans la musique. Toutefois, l'ancien chanteur de Noir Désir peine à se produire sans générer des mobilisations, notamment de collectifs féministes. Preuve en est, il a été évincé de plusieurs festivals et en mars 2020, et avait dû reporter son retour sur scène au Rocher de Palmer. Cela fait quatre ans qu’il n’avait donc plus sorti de chanson inédite et ce retour était dans les tuyaux depuis l’annonce publiée, déjà sur les réseaux sociaux, par le groupe Détroit l’année dernière.

À lire également

"Ton profil m'intéresse autour d'une table" : Cyril Hanouna fait une proposition d'embauche à son invité dans TPMP ! (VIDEO)

Ce mercredi 7 février, Cyril Hanouna et ses chroniqueurs sont revenus sur ce retour musical dans Touche pas à mon poste!. Raymond Aabou a estimé qu'il ne fallait pas interdire ce retour de manière légal mais que le chanteur devait avoir du mal avec sa conscience. "On ne peut pas interdire ce concert. Mais ce mec là me dégoute et j'aurais préféré qu'il fasse profil bas, qu'il fasse autre chose, maintenant c'est fini pour moi", a estimé le chauffeur-livreur.

Le jeune journaliste Radouan Kourak, nouveau chroniqueur depuis le 22 janvier dernier s'est montré encore plus virulent dans ces propos : "Je pense que ce mec là est une merde par contre je suis contre la censure. Si les gens ont envie d'aller le voir, qu'ils aillent le voir", a-t-il lâché.

De son côté, Guillaume Genton a été plus mesure dans ses propos : "O...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi