McDonald's : une fillette manque de s'étouffer avec un nugget qui contenait des morceaux de masque chirurgical

·2 min de lecture
Des bouts de masque chirurgical retrouvés dans des nuggets de McDonald's
Des bouts de masque chirurgical retrouvés dans des nuggets de McDonald's

Après avoir commandé à emporter dans un restaurant McDonald’s, une mère de famille a fait une dégoûtante découverte dans un nugget de poulet avec lequel sa fille avait failli s’étouffer.

Comment diable ce masque s’est-il retrouvé là, en morceaux disséminés à l’intérieur de plusieurs nuggets de poulet ? La question va faire l’objet d’une enquête interne chez McDonald’s, après la mésaventure vécue il y a quelques jours par Laura Arber et sa fille Maddie dans le sud-ouest de l’Angleterre.

“J'ai vu quelque chose de bleu qui dépassait d'un autre nugget”

La mère de famille avait commandé à emporter dans un restaurant McDonald’s de la ville d’Aldershot, avant de rentrer à la maison pour consommer ce repas avec sa fille. Mais en dégustant le premier nugget de son menu enfant, la petite Maddie, âgée de 6 ans, a “failli s’étouffer”, comme le rapporte la BBC.

"J'ai dû mettre mes doigts dans sa gorge pour la forcer à vomir et c'était tacheté de bleu, explique Laura Arber dans une interview au média public britannique traduite par Nice Matin. Je ne comprenais pas ce que c'était. J'ai regardé dans la boîte de nuggets et j'ai vu quelque chose de bleu qui dépassait d'un autre nugget. C'était un masque, complètement cuit, comme un chewing-gum ! C'était dégoûtant."

Une très mauvaise publicité pour l’enseigne de fast food

Logiquement choquée par cette découverte peu ragoûtante, qui aurait pu coûter la vie à sa fille, la trentenaire a appelé le fast food en question pour demander des explications. L’affaire est rapidement remonté à la hiérarchie de la division anglaise de la multinationale et l’ouverture d’une enquête a été annoncée.

“Dès que nous avons été alertés, nous avons ouvert une enquête interne sur le fournisseur concerné et tous les produits de ce lot ont été retirés des restaurants”, assure un porte-parole de McDonald’s, également cité par Nice Matin. Pas sûr que cela suffise à rattraper la très mauvaise publicité consécutive à cette affaire, largement relayée sur les réseaux sociaux outre-Manche.