Publicité

Avec Mbappé et Griezmann, à quoi pourrait ressembler l’équipe de France de football aux JO de Paris

Antoine Griezmann et Kylian Mbappé ici lors de Pays-Bas - France, à Amsterdam, le 13 octobre 2023.
KENZO TRIBOUILLARD / AFP Antoine Griezmann et Kylian Mbappé ici lors de Pays-Bas - France, à Amsterdam, le 13 octobre 2023.

FOOTBALL - Lui non plus ne raterait ce rendez-vous pour rien au monde. Antoine Griezmann, 32 ans, assure qu’il va « tout faire pour participer » aux Jeux olympiques de Paris cet été. « J’aurai une discussion avec les dirigeants (de l’Atlético Madrid), en temps voulu, pour savoir s’ils me laissent y aller », affirme ainsi l’international au journal Le Monde, alors que le tournoi olympique ne figure pas dans les dates Fifa, où les joueurs sont censés être mis à disposition des sélections par leurs clubs.

Mbappé : Tout le monde du foot a été interrogé sur son départ du PSG, même ceux qui n’ont rien à voir avec lui

« Je connais mon corps, on a des kinés de très haut niveau, donc il n’y a pas de souci », a-t-il assuré, alors qu’il devrait disputer juste avant l’Euro en Allemagne avec l’équipe de France A (14 juin-14 juillet). Si Thierry Henry venait à le sélectionner pour le tournoi olympique, le milieu de terrain champion du monde en 2018 ferait partie des trois joueurs de plus de 23 ans autorisés à être intégrés dans le groupe de 18 joueurs.

Il pourrait surtout être aligné au côté de Kylian Mbappé, qui a lui aussi annoncé plusieurs fois son souhait de participer aux JO, à Paris, un rêve qui se réaliserait pour lui. Âgé de 25 ans, le futur ex-joueur du PSG prendrait lui aussi l’un des trois spots réservés aux plus de 23 ans. « Je suis arrivé à un stade de ma vie et de ma carrière où je ne veux plus forcer les choses. Si on me laisse les faire, j’irai avec grand plaisir mais si ce n’est pas possible, je comprendrai », tempérait-il ainsi dans une interview à GQ en janvier.

Ramener la médaille d’or, comme en 1984 à Los Angeles

Avec ou sans Griezmann et Mbappé (le nom de Raphaël Varane est également cité comme troisième joker potentiel), les Bleuets devraient quoi qu’il arrive présenter une équipe parmi les plus compétitives, pour tenter de rééditer la performance de 1984 ; la bande d’Henri Michel avait rapporté la médaille d’or aux JO de Los Angeles.

Parmi les autres joueurs de l’équipe de France A éligibles, sous la barre des 23 ans ou qui auront 23 ans avant le début du tournoi olympique, on retrouve ainsi le milieu de terrain du Real Madrid Eduardo Camavinga (21 ans), le défenseur d’Arsenal William Saliba (22 ans) ou les milieux de terrain Khéphren Thuram (22 ans, Nice) et Warren Zaïre-Emery (17 ans, PSG). En novembre, ce dernier avait fêté sa première sélection dans le groupe de Didier Deschamps.

Et chez ceux qui n’ont pour le moment porté que le maillot des Bleuets, Thierry Henry, qui a pris la tête de l’équipe en août dernier, peut s’appuyer sur de solides éléments, notamment en attaque : Bradley Barcola (21 ans), de plus en plus en vue au PSG en cette deuxième partie de saison, le Rennais Arnaud Kalimuendo (22 ans) auteur d’une dizaine de buts ou encore le Lensois Elye Wahi (21 ans) et le Lyonnais Rayan Cherki (20 ans).

Et derrière, la défense centrale est emmenée par Castello Lukeba, qui fait à 21 ans seulement les beaux jours de Leipzig en Bundesliga et Thierry Henry peut compter sur Malo Gusto régulièrement titulaire à Chelsea. Enfin, dans le but, Lucas Chevalier (22 ans) se distingue chaque semaine par des arrêts décisifs avec Lille en Ligue 1 (voir la vidéo ci-dessous).

À voir également sur Le HuffPost :

Jean-Louis Gasset entraîneur de l’OM après le départ de Gennaro Gattuso

Lionel Messi, resté sur le banc à Hong Kong, s’explique enfin