Publicité

Mayence: comment l’arbitre a sauvé la vie de Guilavogui en l'empêchant de s'étouffer

Immense frayeur pour Josuha Guilavogui (33 ans). Le milieu de terrain ou défenseur de Mayence a reçu un violent coup à la tête à la 33e minute du match sur le terrain du Bayern Munich (8-1, 25e journée de Bundesliga), samedi. Poussé dans le dos sur un duel avec Thomas Müller, l’international français (7 sélections) a ensuite violemment heurté le genou de son équipier et compatriote Anthony Caci. Il s’est immédiatement tenu le visage avant que l’arbitre de la rencontre, Patrick Ittrich, ne se précipite en sa direction, pour l’empêcher de s’étouffer.

"Il faut agir vite"

"Si quelqu'un est allongé là comme ça, alors il faut agir vite", a expliqué l’arbitre en conférence de presse à l’issue de la rencontre. "J'ai vécu de nombreuses situations comme celle-ci. La langue était retournée et quand elle ressort, alors vous recommencez à respirer." L’officiel, âgé de 45 ans et policier dans la vie civile, confie avoir reçu beaucoup de marques d’affection des équipiers de l’ancien Stéphanois pour son intervention rapide. "Nadiem Amiri m'a immédiatement serré dans ses bras parce qu'il réalisait que c'était une situation explosive", a déclaré Ittrich.

Un membre du staff médical de Mayence a rapidement pris le relais de l’arbitre pour apporter des soins au joueur, allongé un long moment au sol mais conscient. Il a finalement été remplacé par Edimilison Fernandes. Dans la soirée, Guilavogui a publié un message sur les réseaux sociaux pour remercier l’arbitre de la rencontre.

"Merci beaucoup pour l'intervention rapide et l'aide apportée, Patrick Ittrich, mes coéquipiers et les médecins du 1. FSV Mayence 05", a-t-il écrit sur X.

Formé à Saint-Etienne, où il a lancé sa carrière professionnelle (2009-2013), le milieu de terrain avait rejoint l’Atlético de Madrid (2013-2014) avant de devenir un taulier de Wolfsburg (2014-2023) où il a passé près de neuf ans, entrecoupés d’un prêt à Bordeaux en 2022. Laissé libre en mai dernier, il s’est engagé avec Mayence en septembre. Le club est actuellement 17e et premier relégable avec deux longueurs de retard sur Cologne, barragiste.

Article original publié sur RMC Sport