Publicité

Noté 2 sur 5, l'un des plus mauvais films adaptés de Stephen King est le seul réalisé par le romancier !

De Laurentiis Entertainment Group
De Laurentiis Entertainment Group

Ce n'est pas exactement une découverte. Le tournage d'un film, devant et / ou derrière la caméra, n'est pas toujours un long fleuve tranquille. L'expérience peut même carrément virer à l'extrême, comme ce fut le cas pour Apocalypse Now, dont le tournage homérique est raconté dans l'hallucinant making-of Heart of Darkness.

Ou encore Fitzcarraldo de Werner Herzog, et ses relations conflictuelles avec Klaus Kinski.

Si certains talents ne manifestent pas spécialement l'envie de coiffer un jour la casquette de réalisateur, tout aussi nombreux sont ceux qui finissent par céder aux sirènes de la mise en scène, par envie et / ou par défi.

Reste que certaines de ces tentatives ne seront pas reconduites. Pourquoi ? Expériences douloureuses et épuisantes, raisons financières... Ce ne sont pas les explications qui manquent.

Parmi ces tentatives restées uniques figure celle d'un auteur qu'on ne présente plus : Stephen King.

Un maître absolu et incontesté

L'œuvre est là, immense, émaillée de nombreux chefs-d'œuvre absolus : plus de 60 romans, plus de 200 nouvelles, plus de 400 millions d'exemplaires vendus à travers le monde. Depuis plus de 40 ans, Stephen King est le maître incontesté de l'horreur / épouvante.

Pourtant, réduire cet auteur à ce seul genre, ce serait presque insultant. Car il excelle aussi dans des œuvres magnifiques parfois très éloignées de ce genre de prédilection.

Comme dans le recueil Différentes Saisons, qui contient l'histoire du Corps, adaptée au…

Lire la suite sur AlloCiné

Ces 5 légendes du cinéma n'ont signé qu'un film !

5 grands noms du cinéma qui n'ont signé qu'un seul film

César 2024 : Anatomie d'une chute bat-il un record de nominations ?

Au cinéma : May December... Pourquoi faut-il voir ce film avec Natalie Portman et Julianne Moore ?

On a trouvé le prochain César du Meilleur film documentaire ! Découvrez Vivre avec les loups, en salle dès aujourd’hui

Ici tout commence : Vic et Enzo sautent enfin le pas