Publicité

Mauvaise nouvelle : si vous avez refusé l’installation du compteur Linky, voici la somme à payer à partir de janvier

Istock/Evgen_Prozhyrko

En France, environ 10 % des compteurs ne sont pas des Linky, ce qui représente 3,8 millions d'anciens compteurs qui fonctionnent toujours. En 2015, le compteur Linky a été lancé pour apporter une simplification des démarches et du suivi de votre consommation d'énergie auprès de votre fournisseur d'électricité. Jugés intrusifs voire dangereux par de nombreux Français, le compteur Linky n'avait pas fait l'unanimité. À partir de 2023, tous les ménages qui ont refusé l'installation de ce compteur et qui n'ont pas communiqué au moins un relevé d'index de consommation au cours des 12 derniers mois devront payer une indemnité.

Découvrez comment réduire votre facture d'électricité !

À partir du 1er janvier 2023, si vous avez refusé de vous faire poser un compteur Linky, vous serez pénalisé. La Commission de régulation de l'énergie a annoncé dans un communiqué : "une composante de comptage spécifique qui sera facturée aux utilisateurs non équipés (….) qui n'ont pas permis à Enedis de poser un compteur Linky et n'ayant pas mis à disposition d'Enedis leur index de consommation durant une année à compter du 1er janvier 2022". Ce surcoût s'élève à environ 5 euros par mois, soit un montant annuel de 61 euros.

Après avoir identifié l'absence de compteur Linky dans votre foyer par des techniciens doublés de l'absence de votre index de consommation, Enedis déclenchera la facturation après vous avoir envoyé un courrier. La somme sera directement prélevée sur votre facture d'électricité.

Si vous (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite