Publicité

Mathilde Panot dénonce une réforme des retraites qui "aggrave le chaos" dans le pays

Mathilde Panot, cheffe de file du groupe LFI à l'Assemblée nationale, dans l'hémicycle le 6 février 2023 - Ludovic MARIN / AFP
Mathilde Panot, cheffe de file du groupe LFI à l'Assemblée nationale, dans l'hémicycle le 6 février 2023 - Ludovic MARIN / AFP

Une ouverture du débat sur la réforme des retraites agitée. La cheffe de file des députés La France insoumise (LFI) Mathilde Panot a défendu lundi devant l'Assemblée le rejet du projet de réforme des retraites du gouvernement qui "aggrave le chaos" pour des Français déjà confrontés à de nombreuses difficultés.

"Soyons clairs: cette réforme n'est ni faite ni à faire. Mais c'est dans une période de chaos que vous aggravez le chaos", a lancé Mathilde Panot au gouvernement, en amont d'un vote sur une "motion de rejet préalable" de son texte. Cette motion a été rejetée par 292 contre 243. Les élus de la Nupes et du RN ont apporté leurs voix, mais pas ceux de LR.

LFI demande une augmentation des salaires

Panot a fustigé une réforme annoncée "le jour où l'on apprend que 80 milliards ont été versés aux actionnaires par le CAC40" et "alors que notre pays sort d'une crise sanitaire, dont les premiers de corvée seront les premiers persécutés par votre réforme".

"Vous l'annoncez alors que les Français sont étranglés par la vie chère" et que le pays "compte toujours 10 millions de pauvres", a-t-elle poursuivi.

Plutôt que de demander aux salariés de travailler plus longtemps, la cheffe des députés LFI a appelé le gouvernement à augmenter les salaires pour générer davantage de cotisations.

"Réalisez l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. Augmentez le taux d'emploi des seniors", a-t-elle exhorté.

Le texte de la réforme doit être examiné pendant pendant deux semaines à l'Assemblée nationale, où le gouvernement ne dispose que d'une majorité relative.

Article original publié sur BFMTV.com