Publicité

Mathieu Valbuena : Son camping parti en fumée au coeur d'une bataille financière à plusieurs millions d'euros

Depuis plus de dix ans, Mathieu Valbuena a investi une énorme somme d'argent dans un camping situé en Gironde. Un camping ravagé par les feux de forêt et qui met aux prises le footballeur et son associé dans une bataille judiciaire, comme l'explique "Sud Ouest".

C'est une belle histoire qui a viré au cauchemar. À l'été 2013, Mathieu Valbuena décide de se lancer dans un projet qui lui tient à coeur, lui qui est originaire de Bruges, en Gironde. Il rachète, avec l'ancien rugbyman et homme d'affaires Stéphane Carella, Pyla Camping, un camping situé à Pyla-sur-Mer, en espérant en faire un lieu de villégiature prospère et agréable. À l'époque, le footballeur de 39 ans et son associé font l'acquisition de ce bien pour 6 710 000 euros, comme le précise Sud Ouest, dans un article qui retrace cette histoire qui démarrait pourtant bien.

Ancien international, passé par les plus grands clubs français, Mathieu Valbuena gagne très bien sa vie et par le bien de sa société MV Développement, il apporte 1,5 million d'euros pour ce rachat. Stéphane Carella et l'ancien joueur de l'olympique de Marseille sont alors associés à part égale, mais un document signé par les deux hommes au moment de cette acquisition va poser problème. D'après nos confrères, il est stipulé qu'une convention de compte courant d'associés permet à Mathieu Valbuena de récupérer les 1,5 million d'euros investis au départ au bout de cinq ans, mais tout ne va pas se passer comme prévu. Son associé, à travers sa SARL SC Promotion, met "en avant un autre délai en lien avec un accord bancaire", comme le précise Sud Ouest.

Une affaire qui pourrait se régler à l'amiable

C'est...

Lire la suite


À lire aussi

Disparition de Mélodie à Marseille : son corps a été retrouvé, un homme en garde à vue a avoué le meurtre
Un célèbre footballeur escroqué d'une dizaine de millions d'euros : son agent condamné à plusieurs années de prison
Hugues Aufray inconsolable face à la mort de sa petite fille : elle a succombé à 40 ans à une triste maladie