Publicité

Mathieu Kassovitz victime d'agressions sexuelles : il pointe du doigt des gens "très connus" et encore en activité

Invité de l'émission "Les Grandes Gueules", ce lundi 4 mars, Mathieu Kassovitz a fait des confessions inattendues. Le célèbre réalisateur a révélé avoir été victime d'agressions sexuelles dans sa jeunesse, de la part de personnes connues.

Les mentalités sont en train de changer dans le cinéma et la parole des femmes, mais également celle des hommes, est fondamentale dans cette évolution. Ces derniers mois, plusieurs actrices ont décidé de témoigner, à l'image de Judith Godrèche, qui accuse notamment le cinéaste Benoît Jacquot de "viol sur mineur de 15 ans". L'actrice a fait un discours très fort lors de la dernière cérémonie des César et depuis, un #MeTooGarçon a été lancé, notamment par le comédien Aurélien Wiik, violé et abusé sexuellement et qui n'a pas hésité à jeter un pavé dans la mare.

Ce lundi 4 mars, c'est au tour d'un autre personnage très important du cinéma français de prendre la parole. Réalisateur à succès, révélé par le cultissime film La Haine en 1995, Mathieu Kassovitz était l'invité des Grandes Gueules, sur RMC et au détour d'une question sur les violences sexuelles subies par les femmes, le grand copain de Vincent Cassel a fait une confession inattendue. "Je me suis fait mettre des mains au cul, j'ai mis des tartes dans la gueule. Vous ne croyiez pas qu'un homme aussi mignon que moi, je ne me suis pas pris des mains au cul pendant toute ma jeunesse ? J'ai mis des tartes dans la gueule, j'ai discuté", a-t-il déclaré.

Mathieu Kassovitz appelle les victimes à dire "non"

Les journalistes de Grandes Gueules tentent alors d'en savoir plus sur l'identité des personnes qui...

Lire la suite

VIDÉO - Mathieu Kassovitz dévoile les circonstances de son accident et ce qu’il a déjà changé dans sa vie