Publicité

Mathias Malzieu séparé d'Olivia Ruiz, les ex proches malgré la rupture : "Même si notre histoire est terminée, nous..."

Mathias Malzieu s'est séparé d'Olivia Ruiz en 2011 après 7 ans de vie commune. Quelle relation entretiennent les deux ex aujourd'hui ?

Il est de retour en librairie avec un joli recueil de nouvelles centré sur les souvenirs d'enfance. Dans Ô Merveilleux, Mathias Malzieu recueille les histoires de plusieurs plumes aiguisées qui planent autour de lui, notamment celle de Cali, de Josiane Balasko... ou encore de son ancienne compagne Olivia Ruiz. Les deux artistes ont été en couple de 2005 à 2011 et sont parvenus à conserver une jolie relation. C'est ce qu'il assure dans les colonnes du magazine Voici.

Mathias Malzieu avait rencontré Olivia Ruiz un an après la mort de sa maman. Cette dernière, qui avait été employée de mairie, était une artiste qui n'avait pas pu s'épanouir, folle de chant, notamment de chant flamenco. Elle était oranaise et espagnole... ce qui lui faisait pas mal de points communs avec l'ancienne candidate de la Star Academy. "Ça a résonné très fort, se souvient-il. Avec mon père et ma soeur, ça nous a fait un truc, forcément."

Aujourd'hui, Mathias Malzieu est en couple avec l'artiste plasticienne Daria Nelson, qu'il aime depuis l'année 2019 et qu'il surnomme sa "plus-que-muse". Il n'oublie pas, pour autant, le chapitre qu'il a écrit, autrefois, avec Olivia Ruiz. "Elle est extraordinaire, et même si notre histoire est terminée, nous sommes finalement restés très proches, constate-t-il. D'ailleurs, elle chante sur mon dernier album, L'Extra-ordinarium, qui célèbre les trente ans de Dionysos."

C'est...

Lire la suite


À lire aussi

"Je suis prêt à tout" : Samuel Le Bihan séparé de Stefania Cristian... l'acteur toujours proche de sa jeune ex ?
Mathias Malzieu : L'ex d'Olivia Ruiz pose tendrement avec sa compagne, non loin d'Anne Gravoin et son amoureux discret
Mathias Malzieu, ex d'Olivia Ruiz : 11 semaines dans une chambre stérile et 2 ans chez lui à cause d'une "maladie grave"