Le match Sochaux-Caen finalement reporté après la polémique

Des jeunes tiennent un drapeau du club de football de Sochaux avant le début du match de football de L1 française Lille contre Sochaux, le 18 mai 2011, au Stadium Nord, à Villeneuve d’Ascq.
PHILIPPE HUGUEN / AFP Des jeunes tiennent un drapeau du club de football de Sochaux avant le début du match de football de L1 française Lille contre Sochaux, le 18 mai 2011, au Stadium Nord, à Villeneuve d’Ascq.

SPORT - La décision du club avait été jugée « indigne ». Le FC Sochaux-Montbéliard refusait jusqu’ici de reporter son match de la 19e journée de Ligue 2 face à Caen prévu samedi 14 janvier, jour des obsèques de l’épouse de l’entraîneur du club normand. Après avoir reçu une avalanche de critiques sur les réseaux sociaux, Le FC Sochaux a finalement décidé ce jeudi soir de reprogrammer la rencontre.

« La rencontre FCSM-SM Caen, comptant pour la 19e journée de Ligue 2 BKT, a été décalée au vendredi 20 janvier à 18 h 30 », a indiqué le club dans un communiqué, se disant « satisfait qu’une issue favorable ait pu être trouvée ».

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Le club avait refusé la demande de Caen d’avancer le match à vendredi en raison du décès mercredi d’Armelle Moulin, l’épouse de l’entraîneur du Stade Malherbe, Stéphane Moulin. Celui-ci était absent depuis la reprise fin décembre pour rester au chevet de sa femme, gravement malade.

Polémique sur les réseaux sociaux

Dans un communiqué, Sochaux disait regretter de ne pouvoir accéder favorablement à cette demande et justifiait sa décision par une trop grande difficulté de réorganisation : « Face à la nécessité de très vite devoir s’accorder sur une nouvelle programmation et au regard de ce que cela induit en termes d’organisation (et notamment la difficulté à mobiliser le personnel de contrôle et de sécurité adapté), (Sochaux) a dû malheureusement se résoudre à ce que le match se dispute ».

Cette explication jugée peu convaincante a créé la polémique sur les réseaux sociaux ce jeudi. « Le football, c’est d’abord un jeu. Les clubs sont des familles. Malheureusement, tant que certains l’oublieront, on continuera à voir des comportements pathétiques », a notamment réagi dans un tweet Pierre-Antoine Capton, copropriétaire du club normand.

La décision de reporter le match a été prise « à la demande du Stade Malherbe Caen et en accord avec le diffuseur beIN SPORTS et le FC Sochaux-Montbéliard », a ajouté la Ligue de Football Professionnel dans un communiqué. L’instance a également adressé ses condoléances « à Stéphane Moulin, sa famille, ses proches ainsi qu’à l’ensemble du Stade Malherbe Caen ».

À voir également sur Le HuffPost :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire aussi