Publicité

Masters of the Air : pourquoi Barry Keoghan n'apparaît que dans trois épisodes de la série ?

Apple TV+
Apple TV+

Attention, spoilers. Il est conseillé d'avoir vu l'épisode 3 de Masters of the Air avant de poursuivre la lecture de cet article.

Série événement de ce début d'année : Masters of the Air, la nouvelle production du trio Steven Spielberg, Tom Hanks et Gary Goetzman après Band of Brothers et The Pacific fait sensation sur Apple TV+.

En grande partie basée sur le livre éponyme de Donald L. Miller et sur les mémoires des véritables héros de guerre, cette mini-série en 9 épisodes retrace l'incroyable histoire des hommes du 100ème Groupe de bombardements (les "Bloody Hundredth") de la 8ème Air Force américaine, chargée de bombarder l'Allemagne nazie pendant la Seconde Guerre mondiale.

La révélation de Saltburn au générique

Parmi le casting exceptionnel de Masters of the Air, comprenant notamment Austin Bulter, Callum Turner, Ncuti Gatwa, Anthony Boyle, Nate Mann, Raff Law, Bel Powley et Joanna Kulig, on retrouve l'une des nouvelles stars d'Hollywood à l'ascension fulgurante : Barry Keoghan.

L'acteur irlandais, vu dans Mise à mort du cerf sacré, Dunkerque, Eternals, The Batman, Les Banshees d'Inisherin et plus récemment dans Saltburn, crève également l'écran dans Masters of the Air dans laquelle il incarne le Lieutenant Curtis Biddick.

Après deux premiers épisodes prometteurs, plein d'humanité et d'action, qui ont c…

Lire la suite sur AlloCiné

"À chaque fois que tu respires, tu sens tes côtes" : Austin Butler n'est pas sorti indemne du tournage de Masters of the Air

"Ne pas parler comme Elvis" : Austin Butler n'a eu qu'une semaine pour se préparer à la série Masters of the Air !

Inside Man sur Arte : faites une pause à 45 minutes et 34 seconde et regardez bien ce carton de pizza !

1,5 sur 5 : ces 3 films sont (très) mal notés mails ils méritent d’être vus !

Ce soir en famille : sorti il y a 54 ans, ce Disney a bercé l'enfance de millions de spectateurs

"Atroce, éprouvant, exceptionnel et marquant" : ne manquez pas ce "chef-d'œuvre d'une puissance inouïe"