Publicité

"Masters of the air": Austin Butler star d'une série impressionnante sur des pilotes de la Seconde Guerre mondiale

Une mini-série qui s'annonce spectaculaire. La fine équipe formée par Steven Spielberg, Tom Hanks et Gary Goetzman est de retour à la production, avec Masters of the Air, dont les deux premiers épisodes ont été mis en ligne sur la plateforme Apple TV + vendredi 26 janvier.

Avec ce nouveau programme, le trio offre une suite à deux mini-séries, Frères d'armes en 2001, et The Pacific, en 2010. Masters of the Air, créée par John Orloff, se situe comme ses prédécesseurs pendant la Seconde Guerre mondiale mais suit cette fois-ci des pilotes de bombardiers.

Un casting quatre étoiles

La mini-série s'ouvre au printemps 1943. Elle raconte l'histoire des hommes du 100e groupe de bombardement, notamment de Buck et Bucky, des meilleurs amis interprétés par Austin Butler (Elvis) et Callum Turner (Les Animaux fantastiques).

Détachés dans l'est de l'Angleterre, Buck, Bucky et leurs compatriotes vont lancer des missions aériennes sur des bases stratégiques nazies.

Autour d'Austin Butler et de Callum Turner, de nombreux acteurs de la jeune génération revêtent les "flying jackets". Parmi eux, notamment Barry Keoghan, vu récemment dans Saltburn, mais aussi Ncuti Gatwa, la nouvelle incarnation de Doctor Who révélé par Sex Education.

Ajoutons à ce casting déjà bien rempli Raff Law (le fils de Jude), Freddy Carter (Shadow and Bone), Anthony Boyle (The Plot Against America) ou encore Joanna Kulig (Cold War) et Bel Powley (The Morning Show).

Oublier Elvis

Mais les deux héros de la série sont bien les charismatiques Callum Turner et Austin Butler. Ce dernier, que beaucoup ont découvert grâce à son interprétation d'Elvis, a seulement eu une semaine de battement entre la fin du tournage du film Baz Luhrmann et celui de Masters of The Air.

"Pendant trois ans, je n'ai pensé qu'à Elvis. Et puis j'ai eu cette semaine de congé, et j'ai pris l'avion pour Londres (...) J'ai eu un coach pour m'aider à ne plus parler comme Elvis", a-t-il rigolé lors de son passage au Late Show de Stephen Colbert.

L'Américain a été recruté par Tom Hanks, auquel il a donné la réplique dans Elvis, pour cette mini-série inspirée d'un livre de Donald L. Miller. D'un film extravagant, Austin Butler est passé à un projet colossal, qui a coûté entre 250 et 300 millions de dollars à Apple.

Un budget conséquent pour une série qui s'annonce impressionnante, notamment avec ses scènes de combat aérien. Neuf épisodes sont prévus en tout, avec un rythme de sortie d'un par semaine.

Article original publié sur BFMTV.com