Publicité

Le Massif central, le nouvel eldorado du lithium ?

Le Massif central, joyau géologique niché au cœur de la France, suscite aujourd'hui un intérêt croissant en raison de ses vastes gisements de lithium. Si certains voient en cette région un véritable eldorado, d'autres, plus prudents, soulignent les enjeux économiques et environnementaux liés aux projets d'exploitation.

À Echassières, dans l'Allier, le groupe minier Imerys orchestre le projet Emili, une initiative visant à extraire le lithium de son site de Beauvoir. L'objectif : contribuer à réduire la dépendance de l'Europe à l'égard de la Chine, dans un contexte de demande croissante pour les batteries au lithium alimentant les voitures électriques.

La préfète de l'Allier, Pascale Trimbach, souligne l'impact structurant du projet pour le département, avec la promesse de créer environ 1 000 emplois directs et indirects. Elle insiste également sur son importance pour la France en termes de réindustrialisation et de souveraineté énergétique.

Un gisement en lithium crucial pour les objectifs français ?

Sous la carrière de kaolin exploitée par Imerys depuis 2005, repose un gisement colossal de 118 millions de tonnes de minerai lithiumifère. Christopher Heymann, directeur du site, affirme que ce gisement revêt un intérêt européen, voire mondial. Imerys prévoit de produire de l'hydroxyde de lithium pour alimenter 700 000 voitures par an à partir de 2028, contribuant ainsi à hauteur de 35 % de l'objectif gouvernemental. Les villes de Montluçon et Commentry sont en lice pour accueillir l'usine de conversion.
Le Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM) avait déjà identifié en 2018 le potentiel de la région en lithium, en réponse à la demande de l'Elysée d'un inventaire des ressources minières pour décarboner l'économie. Selon...Lire la suite sur Autoplus