Le masque chirurgical est bel et bien lavable et réutilisable

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
Selon l'UFC-Que choisir, les masques chirurgicaux sont réutilisables même après dix lavages en machine (photo d'illustration).
Selon l'UFC-Que choisir, les masques chirurgicaux sont réutilisables même après dix lavages en machine (photo d'illustration).

Pour l'UFC-Que choisir, c'est une « bonne nouvelle pour le porte-monnaie et la planète ». L'association de consommateurs a étudié attentivement les masques chirurgicaux, portés par la plupart des Français pour faire barrière au coronavirus. Dans une étude publiée mardi 10 novembre, et relayée notamment par Le Parisien, l'organisation se veut rassurante sur l'efficacité de ces masques, normalement destinés à être jetés après quatre heures d'utilisation. Selon elle, leurs capacités de filtration restent suffisantes après dix lavages en machine à 60 degrés.

Pour arriver à cette conclusion, l'UFC-Que choisir a réalisé un test sur trois modèles achetés en grande surface et parapharmacie. Au bout des dix lavages, les trois masques ne perdraient que 0 à 8 % de leurs capacités de filtration. Et les attaches, souvent fragiles sur ces types de masques, seraient « restées intègres ». L'association affirme même que les masques chirurgicaux testés fonctionnent, après lavage, aussi bien, voire mieux, que « les plus performants des masques en tissu portant la garantie Afnor/DGA » (NDLR, il s'agit des masques en tissu homologués par l'Association française de normalisation et la Direction générale de l'armement).

Lire aussi Demorand ? 10 choses à savoir pour bien porter un masque

Une réutilisation « salutaire »

Toujours selon l'UFC-Que choisir, les masques chirurgicaux testés restent « suffisamment respirables pour être portés plusieurs heures sans trop d'inconfort ». « Cont [...] Lire la suite