Publicité

Marwan Barghouti, le prisonnier palestinien au cœur des débats pour un cessez-le-feu

Il est une figure de la lutte palestinienne. Un nom aussi populaire que controversé, en prison depuis 2002. Cette année-là, Marwan Barghouti - secrétaire général du Fatah, la principale force politique de l’Autorité palestinienne, et membre du Conseil législatif palestinien - a été condamné à la prison à vie pour avoir commandité plusieurs meurtres.

À lire aussi En images : Ahed Tamimi, l’icône palestinienne, libérée par Israël

Il fait partie des près de 7 000 prisonniers détenus par Israël et se trouve en haut de la liste de ceux que le Hamas souhaite faire libérer. Alors que de nouvelles discussions sur un possible cessez-le-feu ont débuté, Oussama Hamdane, haut dirigeant du Hamas à Beyrouth a appelé, une nouvelle fois, à la libération de Marwan Barghouti. « Les plus importants prisonniers palestiniens à libérer sont ceux condamnés à perpétuité pour avoir commis ou mené des actes de résistance, quelle que soit leur allégeance », a-t-il déclaré vendredi auprès de la chaîne LBCI dans des propos repris par « L’Orient le Jour ». Si la possibilité d’une libération de Marwan Barghouti est à ce point scrutée, c’est parce qu’il pourrait prendre un jour la tête d’un possible gouvernement palestinien.

Un meurtrier pour Israël…

Mais considéré comme un héros parmi les Palestiniens, il n’en demeure pas moins un meurtrier aux yeux d’Israël. Condamné cinq fois à la prison à vie pour avoir commandité cinq meurtres, dont l’attentat du SeaFood Market à Tel-Aviv dans lequel troi...


Lire la suite sur ParisMatch