Publicité

« Martine » va souffler ses 70 bougies à Paris avec une nouvelle aventure et une expo

« Martine à Paris » le nouvel abum jeunesse édité à l’occasion des 70 ans de la série.
Casterman « Martine à Paris » le nouvel abum jeunesse édité à l’occasion des 70 ans de la série.

LIVRES - Malgré ses 70 ans, la petite Martine n’a pas pris une ride. La fillette issue de la mythique série d’albums jeunesse célèbre en 2024 ses sept décennies, avec à la clef un anniversaire en grande pompe. Les éditions Casterman (à qui on doit aussi Tintin) ont en effet décidé de mettre en valeur l’héroïne et son chien Patapouf, imaginés par les Belges Marcel Marlier et Gilbert Delahaye, en 1954.

Six romans pour les petits où l’homoparentalité se fait la part belle

Pour souffler dignement ses 70 bougies, Martine va tout d’abord avoir droit à un nouvel album intitulé Martine à Paris. Sorti ce mercredi 20 mars en librairie au prix de 7,95 euros, il met en scène la jeune héroïne ainsi que son frère Jean en visite dans la capitale chez leur tante Flo et leur oncle Max. Accompagnés de Patapouf, ils vont s’aventurer dans les rues de Paris grâce à un jeu de piste géant qui les emmènera devant les plus beaux monuments de la ville.

« Martine à Paris » le nouvel abum jeunesse édité à l’occasion des 70 ans de la série.
Casterman « Martine à Paris » le nouvel abum jeunesse édité à l’occasion des 70 ans de la série.

Si la couverture porte les noms de Marcel Marlier et Gilbert Delahaye, il s’agit en réalité d’un hommage. Comme le précise l’AFP, les illustrations sont le résultat d’un mélange de dessins issus des archives de Casterman et de photos. L’histoire a été imaginée par Rosalind Elland-Goldsmith, auteure à qui on doit déjà la réécriture des anciens tomes, qui comportaient trop de stéréotypes de genres.

Une exposition pour les 70 ans de Martine

Autre évènement lié à cet anniversaire spécial : une exposition dédiée dans une galerie à Paris. Marcel Marlier est mis à l’honneur à la Galerie Gallimard, dans le quartier Saint-Germain-des-Prés. Des dessins originaux seront exposés entre le 20 mars et le 11 avril. Une vente de 12 gouaches originales aura lieu le 10 avril. Une vente « accessible » puisque d’après l’AFP, la pièce la plus cotée, c’est-à-dire la couverture de l’album Martine à la montagne de 1959, est estimée à 8000 euros au maximum.

Enfin, l’aventure de Martine et ses 70 ans de vie seront aussi à découvrir dans le livre Martine, l’éternelle jeunesse d’une icône, en vente dès ce mercredi 20 mars. Un livre qui revient sur la genèse du personnage et son évolution, sans faire l’impasse sur les stéréotypes qui lui ont collé à la peau au fil des années.

Martine à Paris sera le 64e album officiel de Martine. Une série d’albums qui a d’ailleurs été adaptée sur le petit écran en série animée entre 2012 et 2017.

À voir également sur Le HuffPost :

Mort d’Akira Toriyama, créateur de « Dragon Ball » et célèbre mangaka à l’âge de 68 ans

Angoulême : le Grand Prix remis à Posy Simmonds, dont les BD ont aussi conquis le cinéma