Publicité

Martin Scorsese prépare une série sur les saints catholiques, en plus de son projet de film sur Jésus

Martin Scorsese va prochainement revenir sur grand et petit écran avec des projets autour de la religion catholique.
JOHN MACDOUGALL / AFP Martin Scorsese va prochainement revenir sur grand et petit écran avec des projets autour de la religion catholique.

CINÉMA - Si Martin Scorsese a (encore) été privé d’Oscar pour Killers of The Flower Moon, cela n’a pas freiné son envie de cinéma, même à 81 ans. Le prolifique réalisateur a d’ailleurs des projets déjà bien avancés pour les années à venir.

On a vu « Killers of the flower moon » et c’est encore mieux que ce qu’on attendait

Et certains d’entre eux semblent avoir un point commun : la religion catholique. Jusqu’ici, rien de bien surprenant pour les amateurs du cinéaste derrière des films comme Silence ou La Dernière Tentation du Christ, véritables essais cinématographiques sur la foi. Mais si Le HuffPost évoquait déjà son projet de film à venir sur le personnage de Jésus, c’est avec une série qu’il devrait d’abord faire parler de lui dans les prochains mois.

Martin et les saints

L’occasion pour Martin Scorsese de troquer la figure du gangster pour celle de l’homme de religion. Passionné par ce thème, il dévoilera le 16 novembre Martin Scorsese présente : les Saints, à l’instar d’un certain Alfred Hitchcock et sa série télévisée Alfred Hitchcock présente, à la fin des années 1950.

Une série documentaire en huit parties d’une heure chacune sur les saints catholiques qui sera diffusée sur le service de streaming de la Fox, comme l’indique Deadline mercredi 27 mars. Multicasquette, Martin Scorsese sera à la fois présentateur, narrateur mais aussi producteur exécutif de cette série pour le service de streaming de la chaîne conservatrice américaine.

« Ce sont les histoires de huit hommes et femmes très différents, chacun d’eux vivant à travers des périodes très différentes de l’histoire », indique le cinéaste dans un communiqué dévoilé par Fox Nation, qui capitalise sur un concept fort : « Demander au plus grand conteur de narrer certaines des plus grandes histoires de tous les temps ».

Parmi les noms glissés par la production : Jeanne d’Arc, Marie-Madeleine, Jean-Baptiste, François d’Assise, Thomas Becket, Moïse l’Éthiopien, Sébastien et Maximilien Kolbe. Reste à savoir si cette série traversera l’Atlantique. Mais le seul nom de Scorsese pourrait largement suffire à dépasser ce léger obstacle.

Martin et Jésus

Une série ne suffisait pas pour le réalisateur de Mean Streets et Casino. Martin Scorsese souhaite encore traiter la figure de Jésus sur grand écran. Ce qu’il avait déjà fait, non sans difficulté, avec La Dernière Tentation du Christ en 1988.

Ce projet de film sur Jésus, Variety a pu en consulter une ébauche de scénario (consultable à cette adresse) lors d’une interview avec le père Antonio Spadaro, rédacteur en chef de la revue jésuite La Civiltà Cattolica. Une revue pour laquelle Martin Scorsese a récemment effectué une série d’entretiens pour un livre dont le dernier chapitre s’intitule « Scénario pour un possible film sur Jésus ».

En 2016, Martin Scorsese s’était déjà appuyé sur le travail de l’auteur japonais Shūsaku Endō pour parler religion catholique et remise en question de la foi dans « Silence », avec Andrew Garfield et Adam Driver.
Paramount Pictures En 2016, Martin Scorsese s’était déjà appuyé sur le travail de l’auteur japonais Shūsaku Endō pour parler religion catholique et remise en question de la foi dans « Silence », avec Andrew Garfield et Adam Driver.

Loin d’être un scénario définitif, comme le confirme le père Antonio Spadaro au média américain, il s’agit plutôt d’une note d’intention soumise par Scorsese à l’homme de foi. Cette ébauche, écrite en s’appuyant sur Une vie de Jésus de l’auteur japonais Shūsaku Endō, rappellera forcément quelques souvenirs aux amateurs du film Silence, dont l’histoire de ces missionnaires jésuites portugais dans le Japon du XVIIe siècle s’inspirait du roman éponyme de ce même écrivain.

« Ce n’est pas seulement une réflexion sur la figure de Jésus mais aussi une réflexion sur son cinéma », indique le père Antonio Spadaro, qui glisse au passage que Martin Scorsese rêve depuis ses années étudiantes de réaliser un film sur la figure du Christ transposé dans un monde moderne. Longtemps refoulé, ce projet devrait finalement voir le jour sur ses dernières années de carrière.

À voir également sur Le HuffPost :

Martin Scorsese prend la défense de la Clef, petit cinéma indépendant de Paris

Pour Martin Scorsese, parler d’un film comme d’un «contenu» est «rabaissant»