Publicité

Marseille : venu effectuer une livraison, il est accueilli avec une arme à feu par le client âgé de 80 ans

Effrayé, le jeune homme a contacté la police, qui est intervenue sur place. L'octogénaire a ensuite expliqué avoir cru qu'il s'agissait d'un "faux livreur".

Après avoir été braqué par l'octogénaire, le livreur a déposé une plainte (Photo : Getty Images/iStockphoto)

Le malheureux livreur de Carrefour ne s'attendait certainement pas à une telle réception. Il y a quelques jours à Marseille (Bouches-du-Rhône), la police a dû intervenir chez un individu âgé de 80 ans après avoir été contactée par un jeune homme de 24 ans qui venait de se faire braquer par l'octogénaire.

Comme le relatent La Provence et Actu17, l'incident s'est produit en début de soirée, ce mardi 5 décembre. L'employé de l'enseigne de grande distribution s'est présenté au domicile du retraité avec les sacs de course qu'il devait lui livrer. À sa grande stupéfaction, il a alors été accueilli par un homme en fauteuil roulant brandissant "une arme ancienne".

Il explique aux policiers qu'il pensait que le jeune homme était venu le dépouiller

Logiquement saisi d'effroi, le jeune homme âgé de 24 ans a immédiatement contacté les forces de l'ordre, qui ont envoyé une patrouille sur place au plus vite. Appréhendé et interrogé par les policiers, l'octogénaire s'est maladroitement justifié en expliquant qu'il avait réagi de cette manière parce qu'il pensait que l'individu était un "faux livreur" venu pour le "dépouiller".

En raison de son état de santé, l'agresseur a été dispensé de garde à vue, mais une plainte a bien été déposée par la victime et l'octogénaire fera l'objet d'une convocation ultérieure au commissariat. En attendant, l'arme avec laquelle il a braqué le jeune homme (un "revolver à poudre noire") a été saisie par les forces de l'ordre, tout comme un pistolet à impulsion électrique que le retraité avait également en sa possession.

VIDÉO - Un livreur malchanceux passe une mauvaise journée au travail