Marques Avenue : comment le leader du déstockage surfe sur la crise ?

Une veste Gérard Darel, des chaussures Clarks, un pull Tommy Hilfiger, des coffrets de thé Kusmi Tea, des vêtements pour enfants Jacadi, dont les prix affichent des rabais de… 30% minimum. Ça n'est pas un mirage. C’est le concept de l’outlet, qui compte 23 centres en France. Ces vastes zones commerciales permettent aux marques de brader leurs invendus à des tarifs défiants toute concurrence.

Marques Avenue, Quai des Marques, Usines Center - ces noms vous disent forcément quelque chose - ont été rachetés en juin 2023 par Mata Capital, une société française de gestion spécialisée dans les investissements immobiliers, qui en gère désormais l’exploitation. Ces huit centres commerciaux, d’une surface de 15 à 20 000 m2 chacun (six Marques Avenue, un Quai des Marques à Franconville et un Usines Center à Gonesse), travaillent avec plus de 550 marques partenaires allant des produits d’épicerie, au prêt-à-porter, à la beauté ou encore au sport, dont les boutiques sont implantées dans ces établissements. «Les produits vendus proviennent de collections de l’an passé. Au-delà de la démarque permanente de 30%, il peut y avoir des remises supplémentaires comme nos temps forts en avril et en octobre, baptisés Jours Remarquables», nous confie Renaud Maret, président de Marques Avenue.

Et alors que la crise économique contraint les Français à se serrer la ceinture et à faire des arbitrages budgétaires, la possibilité de s’offrir des produits de marques à petits prix séduit un large public. «Les (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Retards sur les lignes de RER : vous pourrez bientôt vous faire rembourser
Le sucre omniprésent dans nos aliments salés ou sucrés : l'alerte inquiétante de l'Anses
SNCF : «Ouigo train classique» vers Rennes, Le Mans et Laval depuis Paris à prix mini
Fabien Ferré : la success story du jeune chef triple étoilé dans le Guide Michelin 2024
Guide Michelin 2024 : voici la liste des établissements récompensés