Publicité

Marlène Schiappa sort une "new romance" avec une femme ministre en personnage principale

Cinquante nuances d'inspirations. Marlène Schiappa a trouvé son nouveau genre littéraire pour l'année 2024. À peine son livre socio-juridique Les droits des femmes au travail publié aux éditions Dalloz fin février, que l'ancienne ministre se relance dans l'écriture.

Selon les informations de L'Obs, confirmées à BFMTV.com par l'ancienne secrétaire d'État chargé de l’Égalité entre les femmes et les hommes, ce nouvel ouvrage en cours de relecture et sans date de parution pour l'heure est un roman qui se rangera sur l'étagère de la "new romance".

"C’est House of Cards qui rencontre la new romance"

Popularisé par le best-seller "Cinquante nuances de grey", ce genre littéraire adoré du grand public qui mélange amour et scènes de sexe explicite a inspiré à Marlène Schiappa un personnage féminin fort, à la tête d'un ministère.

"C’est House of Cards qui rencontre la new romance", s'enthousiasme auprès de L'Obs, Isabelle Saporta, grande patronne des Édition Fayard chez qui a signé l'ancienne membre du gouvernement.

La maison d'édition se réjouit d'un roman "très fort sur les coulisses de la politique". Du "Harlequin revu et corrigé pour notre époque", ajoute Isabelle Saporta dans L'Obs en référence à la vieille collection romantique, aux personnages féminins très glamour et érotisés.

D'après Marlène Schiappa, ni le titre ni le volume du livre ne sont encore fixés. Comme le maître du genre de l'autrice E. L. James, doit-on s'attendre à plusieurs tomes? Selon Le Parisien, des propositions d’adaptation en film auraient déjà été faites.

En attendant de pouvoir donner plus de précisions sur son dernier ouvrage, celle qui a occupé dernièrement le secrétariat d'État chargé de l’Économie sociale et solidaire jusqu'en juillet 2023 a déjà un peu d'expérience dans l'écriture érotique et les manuels pédagogique décalés d'initiation sexuelle.

Sous le pseudonyme de Marie Minelli, cette macroniste de la première heure désormais consultante en communication a déjà écrit et co-écrit dans les années 2010 des ouvrages plus explicites tels que Sexe, mensonges et banlieues chaudes, Osez les sexfriends ou encore Les filles n’avalent pas.

Article original publié sur BFMTV.com