Publicité

Marion Maréchal aspergée de bière au Salon de l’Agriculture lors de sa visite avec Éric Zemmour

Une vidéo de la tête de liste de Reconquête ! aux européennes circule sur les réseaux sociaux. Son équipe de campagne dédramatise.

Marion Maréchal et Éric Zemmour étaient au Selon de l’Agriculture le 29 février 2024.

POLITIQUE - Un Salon de l’Agriculture « inoubliable », a vanté Marion Maréchal sur X (ex-Twitter)... mais peut-être pas pour la raison qui lui plairait. Lors de sa visite ce jeudi 29 février, la tête de liste du parti Reconquête ! aux élections européennes a été aspergée de bière.

Salon de l’Agriculture : Marine Le Pen en visite en plein cafouillage au RN sur les prix planchers

Dans une vidéo circulant sur les réseaux sociaux, l’ancienne députée du Vaucluse pour le Rassemblement national est vue en train de déambuler dans les allées du salon, quand elle reçoit une pinte de bière sur la tête. Une première vidéo a été publiée par CNews, explique Le Parisien. Elle a ensuite été supprimée par la chaîne, mais avait déjà été reprise par des internautes, devenant virale.

Philippe Vardon, élu Reconquête à Nice, a dédramatisé la situation, écrivant sur X : « Plus de bière que de mal. » Avec son message, deux photos de la candidate s’essuyant le visage un sourire aux lèvres. « C’est quand même une Le Pen, elle en a vu d’autres ! », aurait aussi confié un membre de son équipe de campagne au média d’extrême droite Boulevard Voltaire. « Il s’agissait d’un homme manifestement ivre qui a voulu se rendre intéressant », a expliqué à l’AFP l’entourage de la candidate, qui accompagnait Eric Zemmour.

Marion Maréchal semble aussi l’avoir pris à la rigolade. Sur X, en plus d’avoir parlé d’un salon « inoubliable », elle a promis de « continuer à mouiller la chemise pour défendre nos agriculteurs à Bruxelles ! », avec des émojis parapluie et bière.

"Minable"

À l’inverse, les faits ont été condamnés par l’extrême droite. Jordan Bardella, tête de liste du RN pour le scrutin du 9 juin, a apporté sur X son soutien à la nièce de Marine Le Pen : « La violence n’a pas sa place dans le débat politique : je souhaite que chacun des candidats aux Européennes puisse faire campagne dans le respect », a-t-il écrit en dénonçant une « agression ».

« Il est désolant de voir ça…tout mon soutien à Marion… », a pour sa part écrit sur le même réseau social le maire de Perpignan Louis Aliot. Quant à l’eurodéputée Les Républicains Nadine Morano, elle a qualifié le geste de « minable ».

A gauche, c’est le député socialiste Jérôme Guedj a pris le partie de Marion Maréchal : « Comme à chaque fois hélas qu’un responsable politique est pris pour cible physiquement, je condamne et j’exprime donc ici mon soutien à Marion Maréchal : je combats toutes vos idées mais jamais autrement que dans le cadre de la dispute apaisée que doit demeurer la politique. »

À voir aussi sur Le HuffPost :

Salon de l’agriculture : Combien gagnent vraiment les agriculteurs ? Les réponses de l’Insee

Au Salon de l’agriculture, le caramel au beurre salé médaillé au concours général pour la première fois

VIDÉO - JO-2024 : le village olympique inauguré par Macron à cinq mois des JO