Publicité

Marie Drucker : Mathias Vicherat, le père de son fils, en garde à vue pour violences conjugales

Mathias Vicherat, directeur de Sciences-Po Paris et père de Jean, le fils de Marie Drucker, a été placé en garde à vue ce lundi 4 décembre d'après l'AFP. Il est accusé de violences conjugales.

Le directeur de Sciences Po Paris, Mathias Vicherat, ex-compagnon de Marie Drucker et père de son fils Jean, 8 ans, a été placé en garde à vue dans un commissariat parisien pour des faits de violences conjugales, a appris lundi l'AFP de source proche du dossier, ce qu'a confirmé le parquet de Paris. M. Vicherat avait succédé en novembre 2021 à la tête de Sciences Po Paris à Frédéric Mion, contraint de démissionner en février de cette année-là pour avoir dissimulé les soupçons d'inceste visant le politologue Olivier Duhamel.

La garde à vue se déroule au commissariat du 7e arrondissement de la capitale, ce qu'a confirmé à l'AFP le parquet de Paris. Le parquet a également confirmé que M. Vicherat et sa compagne ont été placés en garde à vue dimanche soir, chacun accusant l'autre de violences conjugales.

Plus d'informations à venir...

Mathias Vicherat, un homme puissant

Avant de devenir le directeur de Sciences-Po Paris, Mathias Vicherat a gravi les échelons à vitesse grand V. L'homme d'affaires est passé de sous-préfet à directeur de cabinet des maires de Paris Bertrand Delanoë et Anne Hidalgo. Il est également passé par la case directeur général adjoint du groupe SCNF après avoir été responsable du projet d'entreprise de la communication et porte-parole puis secrétaire général chez Danone. S'il occupe le poste le plus mprtant au sein de l'établissement de Sciences po, il est également l'administrateur de la FNSP (Fondation...

Lire la suite


À lire aussi

Marie Drucker : Qui est Mathias Vicherat, le puissant père de son fils ?
"Des doutes qui glaçaient le sang" : Karine Esquivillon, sa soeur au bord des larmes face à la garde à vue de son mari
Attaque au couteau à Annecy : Henri, le "héros au sac à dos", a fait une demande très spéciale à Emmanuel Macron