Mariage pour tous : Barjot estime avoir "ébranlé" Hollande

Le président François Hollande a affirmé vendredi 25 février sa détermination à voir adopter le projet de loi sur le mariage homosexuel, après avoir reçu brièvement à l'Elysée Frigide Barjot, porte-voix des opposants à ce texte, et il a de nouveau écarté l'idée d'un référendum.

Le chef de l'Etat "a réaffirmé sa détermination à voir adopter un projet qui constitue une grande avancée pour l'égalité entre tous les citoyens. Il a notamment insisté sur l'importance qu'il attache à la protection des enfants et de toutes les familles auxquelles la loi apportera une plus grande sécurité juridique", a indiqué l'Elysée dans un communiqué à l'issue de son entretien avec la meneuse du collectif "La manif pour tous".

"Le chef de l'Etat a, enfin, rappelé que c'est au Parlement qu'il appartient de débattre dans la sérénité sur ce texte. Et il a écarté de nouveau l'idée d'un référendum sur cette question conformément à l'esprit et à la lettre de notre Constitution", selon ce communiqué.

"Ebranlé"

A sa sortie de l'Elysée, Frigide Barjot avait qualifié devant son entretien avec François Hollande de "consistant et sympathique", affirmant avoir la certitude d'avoir "ébranlé" le président qui avait qualifié de "consistante" la grande manifestation des opposants le 13 janvier.

Frigide Barjot a en outre confirmé un appel aux opposants au texte à manifester le 2 février prochain.

Pour nous, c'est oui ! Pour signer le manifeste du "Nouvel Observateur", inscrivez-vous ici: 

Cliquez pour afficher le contenu dans une nouvelle fenêtre.  

Retrouvez cet article sur Le Nouvel Observateur

Mariage pour tous : Barjot estime avoir "ébranlé" Hollande
EN IMAGES. Les 1001 vies de Frigide Barjot
Frigide Barjot, "l'idiote utile" du hollandisme

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.