Publicité

Le marié du « mariage du siècle » à Paris risque la prison à perpétuité aux États-Unis

C’est un rebondissement auquel personne ne s’attendait… Deux semaines seulement après avoir célébré son union avec Madelaine Broackway dans l’opulence la plus totale, Jacob LaGrone a comparu devant un tribunal du Texas, jeudi 30 novembre, pour des faits qualifiés de « très graves » par le « Daily Mail » et « NBC News ».

Le jeune homme de 29 ans est accusé d’avoir, le 14 mars dernier, menacé trois policiers « intentionnellement ou sciemment » avec une arme à feu, puis d’avoir « utilisé ou exhibé » (sans plus de précision) cette arme. Les fonctionnaires étaient intervenus au domicile du jeune homme après des signalements pour des « troubles » - certains médias américains parlent de coups de feu entendus dans sa propriété du Texas.

Pour ces faits, Jacob LaGrone risque entre cinq ans de prison et… la perpétuité. Le jeune marié se serait toutefois vu proposer un « accord de plaidoyer » qui fixerait sa peine maximale à 25 ans s'il plaide coupable. L'époux de Madelaine Brockway, qui, elle, n’était pas présente lors de la comparution, n'a pas encore fait connaître sa décision.

Pas de champagne pour le marié

Le « Daily Mail » nous apprend surtout que le marié aurait pu être absent à son propre mariage. Heureusement, Jacob LaGrone a épousé une très riche héritière et le jeune homme a pu s’acquitter sans encombre des 20 000 dollars de caution réclamés par l’administration américaine pour le laisser en liberté.

À lire aussi « Maddie voulait de la magie et de la féerie » : le...


Lire la suite sur ParisMatch