Publicité

Mariés au premier regard : Alicia dézingue Bruno, séparé de Jennifer, après avoir découvert de nouvelles tromperies

Les blessures et la rancœur sont toujours bien présentes. Découverts lors de la sixième saison de Mariés au premier regard (M6), Alicia et Bruno s'étaient séparés le 14 mai dernier après deux ans de relation. La jeune femme affirmait alors que son compagnon la trompait depuis six mois. Depuis, il avait entamé une relation avec... Jennifer, qui participait également à la saison 6 de la télé-réalité de M6. À plusieurs reprises, Alicia n'avait alors pas hésité à régler ses comptes avec son ex.

À lire également

Fabrice Di Vizio prend la parole et s'agace après le "Complément d'enquête" sur Cyril Hanouna

"J'ai le cœur brisé. Je n'ai jamais autant aimé quelqu'un, mais je n'ai jamais été autant manipulée. C'est un pervers narcissique. On ne m'a jamais autant manqué de respect. Je suis quelqu'un d'hyper sympa, je ne veux pas me prendre la tête, et il m'a marché dessus. Je suis complètement salie", a-t-elle notamment lâché. Le mercredi 29 novembre, Jennifer et Bruno ont annoncé leur séparation. "Je ne souhaite pas m'étaler là-dessus. Je n'ai pas besoin d'avis ! Merci de le respecter. To be continued", a posté la jeune femme. "Le futur est loin. Mais il faut savoir accepter de se laisser partir si surtout, c'est pour en arriver par se détester. Je ne veux pas de ça. C'est une décision commune et tout était sincère et Dieu merci, car elle m'a sauvé. Nos vies sont opposées et on sait que c'est pour notre bien à tous les deux. Soyez heureux et aimez-vous. Ayez la foi", a de son côté posté Bruno. Interrogée par les internautes sur cette séparation, Alicia a tenu à faire une grosse mise au point.

À lire également

Les Cinquante (W9) : “C’est à vomir”, les internautes très agacés par le comportement de Stéphane

"Je vais laver mon linge sale en public une dernière fois puisque ça s'appelle comme ça, mais là, je n'en peux plus ! Je n'ai plus rien à perdre. Après ça...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi