Qui est Marc Rebillet, l'artiste qui a insulté Emmanuel Macron en plein concert au Touquet?

Le musicien franco-américain Marc Rebillet, sur scène à Dublin en 2019. - Marc Rebillet - Wikimedia - CC
Le musicien franco-américain Marc Rebillet, sur scène à Dublin en 2019. - Marc Rebillet - Wikimedia - CC

"Enculé", "Macron dégage"... Samedi soir, sur la scène du Touquet Music Beach, festival de musique, Marc Rebillet, musicien franco-américain a copieusement insulté le président. Emmanuel Macron, qui possède une résidence secondaire au Touquet, a assisté à une partie du festival, à son retour d'Algérie.

Marc Rebillet a dénoncé dimanche sur les réseaux sociaux l'attitude du festival. "Le festival a été très mécontent de ce que j'ai dit. Ils m'ont coupé le son, ou du moins essayé, puis l'ont remis", explique-t-il en anglais sur les réseaux sociaux. "Et maintenant ils veulent être remboursés, pour une performance que j'ai terminée, parce qu'ils n'ont pas aimé ce que j'ai dit ", s'indigne-t-il.

Roi de l'impro, Marc Rebillet est un musicien électro, qui a démarré sa carrière sur Youtube. Plus de 2 millions d'abonnés le suivent sur la plateforme. L'artiste franco-américain né au Texas en 1986, des amours d'un Français et d'une Américaine, et grandi dans le New Jersey, a commencé en 2016. Il enregistrait alors des impro dans sa chambre, équipé d'une Loop Station et d'un clavier MIDI, et parfois vêtu d'une robe de chambre.

Improvisation et humour

"C'est quelque chose que je faisais pendant que je travallais dans un centre d'appel, pour me distraire, en espérant vraiment quelque chose dans un futur lointain", expliquait-il dans une interview à wbur en 2020. "Finalement, j'ai perdu ce boulot et j'ai commencé à jouer des concerts locaux à Dallas, d'où je suis originaire. De là, les choses ont progressé doucement et quelques mois plus tard, j'étais à New York".

"Je n’ai aucune idée de ce qui s’est passé mais les vidéos sont passées de 1000 vues à 20 000 puis 50 000, 100 000 vues! Les propositions de concerts inondaient mes inbox, et un agent m’a contacté", évoquait-il également auprès de Tsugi en 2019.

Pendant le confinement, ses "quarantine streams" ont attiré des centaines de milliers d'abonnés. Il y donnait son numéro de téléphone pour que les fans l'appellent et s'inspirer de leurs conversations pour créer des chansons.

"Mon business a doublé pendant la pandémie", a-t-il indiqué au Parisien le 18 août dernier.

"Des trucs un peu loufoques"

Passé de sa chambre à la scène, Marc Rebillet n'a pas tombé la robe de chambre pour autant. Le musicien multiplie aujourd'hui les performances scéniques, teintées d'humour et d'absurde, qui ont parfois des allures de happening, comme samedi soir au Touquet.

Sur scène, comme en streaming sur Youtube, sa marque de fabrique reste l'improvisation et l'interactivité avec le public. A partir d'un clavier - il a commencé le piano à 5 ans et est passé par la Manhattan School of Music - et d'une table de mixage, il crée des performances différentes à chaque fois.

S'il cultive l'humour, il rerefuse d'être catalogué comme musicien comique. "J’essaie d’abord d’être un musicien tout en faisant des trucs un peu loufoques", a-t-il ainsi expliqué à The Red Bulletin le 18 août dernier.

Le musicien a publié trois albums, Marc Rebillet, en 2018, Europe en 2019 et Loop Daddy III en 2020, et deux EP, Loop Daddy en 2018 et Loop Daddy II en 2019.

Il se produit aujourd'hui sur toutes les scènes du monde. Les Eurockéennes de Belfort, le Zeltfestival de Mannheim, Garorock, Jazz à Vienne, le Palladium à Cologne, Manchester, Glasgow... Marc Rebillet était de tous les festivals cet été. Il poursuivra sa tournée à la rentrée aux Etats-Unis, de Las Vegas à Boston, en passant par Atlanta et Brooklyn. Le 5 septembre prochain, il sera sur la scène de l'Olympia et le 11 septembre à l'Aerobef de Lille.

Article original publié sur BFMTV.com