Publicité

"Tu manques à Marseille, tu sais!", la petite phrase de Macron à Payet lors de sa visite au Brésil

Un voyage diplomatique sur fond de football. Le Président français, Emmanuel Macron, s’est rendu, la semaine dernière, en Guyane française, puis au Brésil où il a rencontré son homologue brésilien Lula. Et il fut beaucoup question de ballon rond entre les deux hommes d’Etat, qui partagent cette passion commune. Plusieurs joueurs ont d’ailleurs accompagné cette visite dont Dimitri Payet (37 ans), premier Français de l’histoire à évoluer dans le championnat brésilien depuis sa signature au Vasco da Gama l’été dernier.

"Quand est-ce que tu reviens en France?"

L’ancien international français (38 sélections, 8 sélections) a joué les ambassadeurs auprès du Président de la République qu’il a suivi de Sao Paulo à Brasilia. Et ce dernier lui a glissé plusieurs mots doux comme le montre une vidéo mise en ligne sur le compte X (anciennement Twitter) officiel du chef de l’Etat. "Quand est-ce que tu reviens en France?", l’interroge Macron après son départ de l’OM, son club de cœur. "Tu manques à Marseille, tu sais!", lui lance-t-il encore face au grand sourire de l’ancienne idole du Vélodrome (2013-2015, puis 2017-2023).

Lula a aussi eu des mots sympathiques pour le Réunionnais, auteur de quatre buts en 24 matchs avec Vasco. "Sao Paulo se porte beaucoup mieux, mais je supporte Vasco", a rappelé le président brésilien. Dimitri Payet n’était pas la seule star de foot présente lors de ce déplacement. Le Brésilien Raï, légende du PSG, y a également pris part alors que Paulo Cesar, ancien international brésilien passé par l’OM, a remis son maillot avec lequel il a été champion du monde avec la Seleçao en 1970 au président français.

Ce n’est pas la première fois qu’Emmanuel Macron et Dimitri Payet se rencontraient. Les deux hommes, accompagné du président de l’OM Pablo Longoria, avait dîné ensemble lors de la visite du président français dans la cité phocéenne en septembre 2021. Trois ans plus tard, Payet n’était pas venu les mains vides puisqu’il a remis à chaque président un maillot de Vasco da Gama floqué à leur nom avec le numéro 10. Il s’est aussi retrouvé à poser avec un maillot de l’équipe de France floqué du nom de Kylian Mbappé remis par Macron à Lula.

Article original publié sur RMC Sport