Publicité

Manon (The Voice) : "J'étais triste que Vianney ne se retourne pas"

Que faut-il savoir sur toi, à part que tu n'as que 18 ans ?

Je chante depuis toujours. J’ai toujours été baignée dans la musique car mon père était chanteur d’opéra, et mes mamans avait également des projets artistiques à côté de son métier. J'étudie au Conservatoire de Saint-Étienne où j'ai fait une année de Seconde il y a deux ou trois ans, et j’ai recommencé cette année au sein du cursus "Musiques actuelles". Mon domaine principal, c’est le chant, mais je fais aussi du piano.

Comment t’es-tu retrouvée dans The Voice ?

La production m’a contacté par téléphone après m’avoir repérée sur les réseaux sociaux. À ce moment-là je postais des reprises sur Instagram. Désormais j’ai mes propres compos. J’écris des textes en permanence depuis que je suis petite. Et depuis deux-trois ans, j’en fais des chansons et j’ai sorti mon premier single, Ma scène, en janvier dernier, que j’ai écrit et composé. Il est disponible sur touts les plateformes et le clip est sorti sur YouTube.

Tu as invité ta professeur de musique à assister à ton audition à l'aveugle...

C’est la meilleure professeur que j’ai eu de toute ma vie. Elle m’a soutenu dans tout depuis la Seconde. Elle m’a sauvée sur bien des aspects, c’est devenu ma seconde maman ! On est vraiment liées et elle m’a aidé à écrire mon single.

Pourquoi avoir choisi de chanter Je suis grande de Linda Lemay ?

Je suis fan ! C’est mon artiste préférée depuis que je suis toute petite, je l’écoutais dans la voiture avec mes parents. C’est le premier CD que j’ai acheté et j’ai eu la chance de la voir sur scène. C’est quelqu’un qui accorde énormément d’importance aux mots et qui est capable, à travers son histoire, de décrire celles des autres également. C’est ce que j’aime. Je suis amoureuse des mots, de ce qu’ils veulent dire. Pour moi, chaque mot a son importance dans les textes.

À lire également

Ethan (The Voice) : "J'ai croisé Vianney cet été..."

Comment as-tu vécu ta prestation ?

Je ne me souviens pas vraiment, j’ai un peu déconnecté de mon corps. Mais c’était vraiment génial. À un mome...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi