Manifs anti-pass: 73% des Français choqués par les pancartes antisémites, selon un sondage

·1 min de lecture
Une pancarte antisémite a été repérée dans le cortège contre le pass sanitaire samedi 7 août à Metz. - BFMTV
Une pancarte antisémite a été repérée dans le cortège contre le pass sanitaire samedi 7 août à Metz. - BFMTV

Au travers des nombreuses pancartes brandies par les manifestants contre le pass sanitaire lors des cinq derniers week-ends, certains slogans ne passent pas inaperçus, affichant un caractère antisémite assumé.

Pour 73% des Français, ces slogans relèvent d'un appel à la haine selon un sondage de l'Ifop pour le JDD, à l'image de cette enseignante interpellée après avoir défilé à Metz avec une pancarte antisémite. Elle avait suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux, avant que la justice ne soit saisie.

Outre ces pancartes, l'antisémitisme est aussi banalisé par certains manifestants qui décident de défiler avec une étoile jaune, symbole de la persécution des juifs pendant la Seconde Guerre mondiale, ou d'utiliser l'expression "pass nazitaire".

Pour 27% des Français, l'utilisation de ces symboles n'est pas choquante et relève de la liberté d'expression et de manifestation. Un chiffre qui s'élève même à 47% parmi les personnes qui se déclarent en sympathie avec la mobilisation contre l'extension du pass sanitaire.

Lors du cinquième samedi de mobilisation, encore plusieurs pancartes antisémites ont été aperçues dans les trois cortèges parisiens. La préfecture de police de Paris a annoncé avoir saisi la justice.

Sondage Ifop pour le JDD réalisé les 11 et 12 août 2021 auprès d'un échantillon de 1006 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas). Les interviews ont été réalisées par questionnaire autoadministré en ligne.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles