Publicité

Manchester United: les révélations de Neville et Keane sur certaines "équipes italiennes" qui n’étaient "pas propres" dans les années 2000

Une accusation claire et directe. Dans le podcast Stick To Football, produit par Sky Bet, Gary Neville et Roy Keane ont laissé entendre que des clubs de Serie A ont pu avoir recours au dopage lorsqu’ils les affrontaient avec Manchester United en Coupe d’Europe dans les années 2000. L’ancien latéral Gary Neville, aujourd’hui consultant à la télévision britannique, a expliqué avoir eu la sensation que "quelque chose n’allait pas" face à des formations italiennes.

"Il y a quelque chose qui n’allait pas"

"Je me souviens de plusieurs situations et je pense qu’il y a eu quelques équipes contre lesquelles nous avons joué qui n’étaient pas propres. Nous l’avons pensé sur le moment", a lâché l’ex-international anglais (85 sélections), qui a disputé toute sa carrière chez les Red Devils entre 1992 et 2011 (plus de 600 matchs).

"Je me rappelle de Giggsy (le surnom de Ryan Giggs, l’ancien ailier gallois de MU, NDLR) et moi au début des années 2000, a poursuivi l’aîné des frères Neville. Vous savez, nous étions en pleine forme et je me disais… Nous ne nommons pas de clubs, mais lorsqu’on regarde ce qui s’est passé dans le cyclisme et dans d’autres sports, avec des médecins… Nous pensions à l’époque que nous étions en bonne condition physique. Nous ne buvions pas, nous étions en forme. Il y a quelque chose qui n’allait pas. Je suis sorti du terrain contre une équipe italienne et j’ai pensé: ‘Ce n'est pas bien’. Je sais que quelques autres gars au milieu des années 2000 ont pensé exactement la même chose."

"On aurait dit qu’ils n’avaient même pas joué un match"

Des propos appuyés par Roy Keane. L’ancien milieu de terrain irlandais, également devenu consultant, a disputé 478 matchs avec les Red Devils entre 1993 et 2006. Et lui aussi a parfois eu une drôle de sensation. "Nous avons joué contre certaines équipes et j’ai quitté le terrain en étant complètement anéanti, a confié l’ancien guerrier de l’entrejeu. Je regardais les joueurs que j’avais affrontés, des équipes italiennes, et on aurait dit qu’ils n’avaient même pas joué un match. Mais pourquoi ne pouvons-nous pas parler de ça?"

Dans les années 200, Manchester United a affronté six équipes de Serie A sur la scène continentale: la Juventus (quatre fois), l’AC Milan (trois fois), l’AS Rome (trois fois), l’Inter, la Lazio et la Fiorentina.

Article original publié sur RMC Sport