Publicité

Mamans et célèbres (TFX) : “Il faut se battre pour guérir”, Éloïse Appelle se confie sur l’avancée de son traitement contre le cancer

Le 10 mars dernier, Eloïse Appelle a posté plusieurs clichés d'elle le crâne rasé pour annoncer une bien triste nouvelle. "Par où commencer pour vous parler de ces dernières semaines… Il m’a fallu un peu de temps avant d’accepter la situation et de pouvoir vous partager ce que je ressens ! Le 8 février 2024, un mois pile après avoir soufflé ma 26ème bougie, on me diagnostique un cancer du sein agressif.. Je me suis senti vidée, dévastée, j’ai eu peur mais en même temps je ne me suis jamais sentie aussi vivante que ces dernières semaines", a-t-elle d'abord écrit.

À lire également

Mamans et célèbres (TFX) : “On vient de vivre une période très compliquée”, Jesta Hillmann donne des nouvelles de sa maman après son opération

"Il faut se battre pour guérir"

Puis de poursuivre : "Je vivais aux travers de mes rêves, mes projets et mes objectifs, j’en avais oublié de profiter de l’instant présent alors malgré tout la vie et ce cancer sont venus me rappeler l’importance du mot : VIVRE ! Certes, c’est une épreuve, chaque chimiothérapie est une sensation désagréable et dévastatrice, où j’ai le sentiment de perdre pied mais je veux traverser tout ça avec le sourire". "Prenez soin de vous et de vos proches, savourez chaque moment, chaque seconde, n’attendez pas pour profiter de la vie, elle est si belle mais elle peut être si imprévisible", a conclu la maman de la petite Valentina.

Hier, jeudi 21 mars, la compagne de Nacca a donné de ses nouvelles et d'est confiée sur le douloureux troisième cycle de sa chimiothérapie. "Hier, c'était mon troisième cycle de chimio, j'y suis allée avec beaucoup plus d'appréhensions que d'habitude, je sentais que mon corps était beaucoup plus fatigué et je n'avais pas l'envie d'affronter à nouveau ces jours atroces qui suivent la chimio", a-t-elle avoué lasse. Le jeune femme a ensuite souligné qu'elle n'avait de toute façon pas vraiment le choix et qu'il "faut ce battre pour guérir". "Je pense que le mental a beaucoup joué, du coup les symptômes post-chimio sont arrivés immédiatement..", a-t-elle regretté. Elle a ...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi