Publicité

Une maman portée disparue avec ses trois jeunes enfants, une course contre la montre enclenchée

Ils se sont évaporés dans la nature. Au Royaume-Uni, un appel à témoins a été lancé par la police du comté de Gloucestershire après la disparition d’une jeune femme de 31 ans et de ses trois enfants, âgés de 3 à 8 ans. Selon le quotidien anglais The Standard, Pauly-Boi, 3 ans, Jolene, 5 ans et Betsy, 8 ans, se trouveraient avec leur mère Jessica, qui les aurait emmenés malgré une interdiction de garde délivrée par un tribunal. Tous trois ont été vus pour la dernière fois le 22 mars dernier vers midi aux alentours de la ville de Cheltenham, à 70 kilomètres au nord de Bristol et également à 70 kilomètres à l’ouest d’Oxford.

Une femme blonde aux yeux très clairs

Une photo de la mère de famille, une jeune femme blonde à la peau pâle et aux yeux bleus très clairs en amande, a été diffusée par la police du Gloucestershire. Des clichés des trois enfants ont également été révélés. Le petit Pauly-Boi a des cheveux blond foncé, Jolene des cheveux bruns et courts. Quant à Betsy, elle a de très longs cheveux blonds. Une enquête est en cours pour localiser la mère de famille et ses trois enfants. Dans un communiqué, l’inspecteur de police a Faye Bennett invité toute personne détenant des informations à se manifester. Il s’est également adressé directement à la mère de famille. "Je demande directement à Jessica ou à toute personne susceptible d’être avec les enfants de prendre contact avec moi immédiatement, a-t-il déclaré. (...)

Lire la suite sur Closer

Disparition d’Emile au Vernet : un coup de théâtre à venir ? L’avocate de ses parents ouvre la porte
Disparition de Lina dans le Bas-Rhin : trois suspects arrêtés ? La précision prudente de la procureure
Cancer de Kate Middleton : l’apparition très glamour de Meghan et Harry quelques heures avant l’annonce
DALS 2024 : après le clash entre Inès Reg et Natasha St-Pier, c’est l’hallucination à TF1
Cancer de Kate Middleton : Harry et Meghan tenus à bonne distance… de peur qu’ils vendent la mèche !