Quand la maman a compris pourquoi son petit garçon hurlait pour aller à la maternelle, il était trop tard

·1 min de lecture

"Oscar a trois ans... C'est sa première rentrée des classes. Il est heureux et fier. Mais rapidement, Oscar exprime des bribes de mots. 'Maîtresse est méchante. Je veux une maîtresse gentille. Maîtresse elle me donne des fessées.'" Le 8 novembre 2018, Elsa Piel publiait Le petit cartable bleu, un livre dans lequel elle racontait sans filtre la maltraitance dont a été victime Oscar, son fils de 4 ans, à l'école maternelle. Quatre ans plus tard, afin de sensibiliser les parents et les encourager à "écouter les enfants", elle décide de témoigner à nouveau.

Dans les colonnes de Ouest France, cette maman revient sur le premier jour d'école d'Oscar. Fier, le petit garçon s'est présenté en petite section de maternelle avec son premier cartable, un joli petit sac de couleur bleu. Mais à peine arrivé dans sa classe, le petit garçon essuie une première remarque glaçante. Sa maîtresse lui assène que son cartable n'a rien à faire à l'école, à l'incompréhension du garçonnet, mais aussi de sa mère. Pourtant, Elsa Piel laisse couler. C'est une institutrice difficile, elle est peut-être dans un mauvais jour. Mais la jeune femme était loin de se douter que la situation ne ferait qu'empirer.

"On se demandait si c'était des caprices"

De long mois, Elsa fait face aux pleurs d'Oscars. "Le matin, il hurlait pour aller à l'école. Il a recommencé à faire pipi au lit. On se demandait si c'était des caprices. On en parlait à la maîtresse, mais elle nous disait (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Au mauvais endroit, au mauvais moment : le destin tragique d'une mère et ses deux enfants
Des loteries à des centaines de milliers de dollars pour les vaccinés
Delphine Jubillar : perquisition au domicile de la nouvelle compagne présumée de son mari
Delphine Jubillar : vaste coup de filet au sein de sa belle-famille
Delphine Jubillar : ces incohérences qui ont poussé les enquêteurs à interpeller son mari Cédric

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles