Publicité

Malik Bentalha parodie Jacquemus dans un nouveau sketch sur le très en vue créateur de mode

Malik Bentalha parodie Jacquemus dans sa nouvelle vidéo Youtube.
Capture d’écran YouTube Malik Bentalha parodie Jacquemus dans sa nouvelle vidéo Youtube.

HUMOUR - Malik Bentalha, encore de retour. Après avoir parodié l’émission L’heure des pros, le rappeur Jul, puis le pâtissier Cédric Grolet, voilà qu’il s’attaque à Simon Porte Jacquemus, le directeur artistique de la marque Jacquemus, dans un intitulé Jacques-Mouss - Les 15 ans du prodige français de la mode.

Malik Bentalha parodie Pascal Praud et CNews, et glisse un détail qu’il ne fallait pas rater

Dans ce faux documentaire d’un quart d’heure, mise en ligne ce jeudi 25 janvier, Malik Bentalha incarne Jacques-Mouss, un créateur en plein dans les préparatifs de son prochain défilé de mode. Le format de la vidéo rappelle, lui, celui des vidéos Konbini Originals, comme en témoigne notamment le logo du média intégré tout au long du sketch.

Tout comme Jacquemus, Jacques-Mouss vient du sud de la France et ne manque pas de le rappeler dans ses shows. C’est pourquoi plusieurs éléments rappelant la Provence (sa région natale) sont présents dans le sketch, à l’instar d’une bouteille l’huile d’olive sur la tête d’un mannequin ou des épis de blé sur les bureaux.

Les noms des tenues imaginées par Jacques-Mous comme « le slip en aïoli » , « le chapeau en pan-bagnat », « le jean en bouillabaisse » ou encore le « jean en fougasse », en rajoutent une couche.

Autre élément notoire de cette vidéo - déjà vue plus de 400 000 fois sur YouTube - quand on voit Malik Benthala et son équipe se faire klaxonner par un automobiliste alors qu’ils traversent un passage piéton. Une scène qui n’est pas sans rappeler un mème devenu culte lors de la Fashion Week.

Qu’en pense Jacquemus ?

En revanche, un passage du sketch à la sixième minute nous a fait tiquer. On y voit une des personnes de l’équipe de Jacques-Mouss se plaindre d’avoir été « mégenrée ». « Je suis exogenre. Je m’identifie à aucun genre, à aucune personne vivante », ironise l’acteur.

S’il s’agit sans doute, ici, d’une blague (d’un goût douteux), le mégenrage n’a en effet rien de drôle dans la vie de tous les jours pour les personnes trans. La pratique volontaire ou non, qui consiste à utiliser un pronom qui n’est pas celui souhaité par la personne, peut être vécue comme une agression du quotidien.

Qu’en a pensé le premier concerné ? À l’heure où nous écrivons ces lignes, Simon Porte Jacquemus n’a pas réagi à la vidéo. Celui-ci doit être très occupé, son nouveau défilé se déroulant le lundi 29 janvier, à Saint-Paul-de-Vence.

À voir également sur Le HuffPost :

Jacquemus a encore réuni la crème des people pour son dernier défilé

L’humoriste Waly Dia privé d’affichage dans le métro de Paris pour des références à Emmanuel Macron et l’IGPN