Publicité

Malgré plusieurs scandales, Toyota confirme sa position de leader mondial

On pensait que rien ne pouvait ébranler le bon élève Toyota. Pourtant, comme nous vous l'avons rapporté sur Auto Plus, trois de ses filiales sont touchées par des scandales, impactant directement le constructeur japonais.

La marque a d'ailleurs dû stopper les livraisons de plusieurs de ses modèles diesel dans le monde en attendant que tout rentre dans l'ordre.

Toyota encore loin devant la concurrence

Pour faire "oublier" cette mauvaise campagne de communication, Toyota vient de publier ses chiffres pour l'année 2023 et, sans surprise, ils sont excellents avec un statut de leader mondial conservé, loin devant la concurrence. Le constructeur japonais a annoncé avoir atteint un nouveau record en écoulant 11,2 millions de véhicules en 2023, consolidant ainsi sa position de leader mondial en volume. Cette croissance s'explique en partie par l'augmentation des ventes de véhicules hybrides et la résolution des problèmes de pénuries de semi-conducteurs qui avaient précédemment impacté la production.
Bien que Toyota ait conservé son statut de leader mondial depuis 2020, le groupe Volkswagen a regagné la deuxième place en 2023 avec 9,24 millions de véhicules vendus. Hyundai-Kia maintient sa troisième position avec 7,3 millions d'unités vendues. L'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi Motors, malgré une croissance de 4 %, se situe bien en dessous de Toyota avec 6,4 millions de véhicules vendus en 2023.

Une position de leader qui ne sera pas éternelle ?

Toyota, bien que leader dans les véhicules hybrides, accuse un retard dans le segment 100 % électrique. En 2023, la marque a vendu seulement 104 018 véhicules électriques, loin derrière des concurrents tels que Tesla et BYD. Toyota vise 1,5 million de ventes électriques par an d'ici 2026, mais...Lire la suite sur Autoplus