Publicité

Maldives: une bagarre entre députés éclate au Parlement

Scènes de chaos au parlement des Maldives. Des députés en sont venus aux mains, dimanche 28 janvier, après que le principal parti d'opposition, le Parti démocratique maldivien (MDP), a rejeté trois nominations à des postes ministériels réclamées par le gouvernement.

Ce refus a déclenché la colère des députés de la coalition gouvernementale. Ces derniers ont d'abord empêché la séance parlementaire de se tenir en perturbant le président de la chambre, certains députés soufflant même dans des vuvuzelas, sorte de trompettes en plastique très bruyantes rendues célèbres par la coupe du monde de football en Afrique du Sud.

D'autres députés sont ensuite montés à la tribune et une violente bagarre a éclaté entre députés d'opposition et de la majorité, qui en sont venus aux mains.

L’ambiance est houleuse au parlement des Maldives, car la majorité est toujours celle de l’ancien président de la République battu aux dernières élections en septembre 2023, rappelle la chaîne d'Outre-mer La Première.

Des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux montrent au moins un parlementaire saignant du cou après avoir été pris dans une violente mêlée à l'intérieur de l'hémicycle.

Trois jours après cet incident, le ministre de la Justice des Maldives a été blessé au bras gauche après avoir été victime d'une attaque au marteau. Selon la police, il n'y aurait pas de lien immédiat entre ces deux événements.

Article original publié sur BFMTV.com