Maladies cardiovasculaires et tension artérielle : l’alcool augmente (aussi) le tour de taille

Maladies cardiovasculaires et tension artérielle : l’alcool augmente (aussi) le tour de taille

Selon une étude anglaise, une consommation excessive d’alcool pourrait augmenter de près de 4 centimètres le tour de taille. Explications.

C’est devenu une habitude pour beaucoup de Français confinés. L’apéritif pris le soir avec les amis et la famille en visio ne doit pas s’installer car il pourrait avoir des conséquences sur la santé. Une étude a été menée par des chercheurs de l’University College London (UCL) sur 4 820 participants âgés de 59 à 83 ans concernant les conséquences de l’alcoolisation. Les conclusions de cette étude ont été publiées dans la revue Addiction. Pour évaluer la consommation d’alcool de la cohorte, les participants ont été évalués sur leurs habitudes d’hyper-alcoolisation et de consommation dangereuse. Pour cela, un test a été utilisé “Alcohol Use Disorders Identification Test for Consumption” (AUDIT-C).

Grâce à cette étude, les participants ont été classés en différentes catégories. Ainsi, plus de la moitié des buveurs (56%) avaient été des buveurs dangereux à un moment donné de leur vie, 21% étant des buveurs dangereux actuels et 5% des buveurs dangereux réguliers. Aujourd’hui, les buveurs réguliers sont principalement des hommes blancs qui occupent des postes de niveau supérieur.

Augmentation de la tension artérielle

Le mauvais usage de l'alcool, malgré la perception commune du 'binge drinking' chez les jeunes, est également fréquent chez les adultes plus âgés. Les admissions à l’hôpital pour cause d'alcool sont plus élevées chez les adultes de plus de 50 ans”, détaille le Dr. Linda Ng Fat en charge de l'étude. Avant de poursuivre dans un communiqué : “Les études précédentes s'étaient concentrées sur des instantanés uniques de consommation, pouvant masquer les effets cumulatifs de la consommation d’alcool. Cette étude sensibilise aux effets de la consommation d'alcool tout au long de la vie”.

Cette étude pointe qu’une alcoolisation excessive est associée à une augmentation de la tension artérielle systolique, un risque accru de souffrir d’un AVC mais pas seulement. En effet, une consommation excessive est également liée à une circonférence de taille plus élevée. Entre les différents groupes de buveurs, le tour de taille augmente de 188 à 3,85 centimètres par rapport à ceux qui consommaient de l'alcool avec modération. Une bonne nouvelle toutefois : les scientifiques soulignent qu’arrêter de boire avant l'âge de 50 ans permettait de préserver la santé globale.