Une maladie rare se déclenche du jour au lendemain et recouvre presque tout son corps de grosses marques rouges

Capture d'écran Instagram

Le corps a décidément de nombreux mystères. Bri Morrell, une habitante de Leicester, en Angleterre, en a fait les frais. Alors que tout allait bien, cette jeune femme s'est réveillée un matin avec plus de 70% de son corps recouvert de plaques rouges. Forcément, le choc devant son miroir a été terrible. Elle a décidé de filer à l'hôpital pour se faire examiner par un dermatologue afin de savoir ce qui lui arrivait. Son médecin lui a diagnostiqué une forme rare de psoriasis.

Cette maladie provoque une croissance rapide des cellules de la peau. Cet excès de cellules cutanées provoquent une sévère inflammation, un gonflement, des rougeurs, des démangeaisons, et parfois même un déchirement de la peau. Bri Morrell est également touchée au niveau de son cuir chevelu et sous ses ongles. La jeune anglaise est désormais obligée de porter des vêtements amples pour réduire le contact des tissus avec sa peau. On n'ose pas imaginer sa douleur...

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Bri (@thatgirlpatches)

Bri Morrell a des plaques rouges sur 70% de son corps

Selon les médecins, cette maladie se serait déclenchée lors d'une période difficile de sa vie : Bri Morrell a souffert de dépression. Le psoriasis peut être provoqué par le stress, la dépression ou des changements hormonaux, ainsi que par de nombreux autres facteurs. Malgré ses visites chez le médecin, Bri dit qu'elle n'a reçu aucun traitement pour sa peau. On lui a proposé (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Le corps d'une petite fille de 2 ans morte il y a 100 ans retrouvé pratiquement intact
TÉMOIGNAGE Je pensais que ma brassière de sport était trop serrée mais je faisais une crise cardiaque
Il vit sur des bateaux de croisière depuis 23 ans avec une conséquence étonnante sur sa santé
Saint-Priest : contrôlé par les policiers en plein examen du permis, il leur réserve une surprise
Glaçant ! Elle raconte sa vie de couple avec “le cannibale à l'arbalète”, tueur de femmes en série