Publicité

Maladie d’Alzheimer : ces dix signes annonciateurs... 10 ans avant la démence

Old male having strong abdominal ache, stomach ulcer disease, health problems

Des chercheurs français ont identifié dix pathologies fréquentes chez les malades d’Alzheimer dans les dix ans précédant le diagnostic de démence.

Comment améliorer le diagnostic des patients souffrant de la maladie d’Alzheimer ? Des chercheurs français se sont penchés sur la question. Ils ont passé au crible les dossiers médicaux anonymisés d’environ 80 000 personnes vivant en France et au Royaume-Uni et ont ainsi pu déterminer les signes avant-coureurs de la maladie. Les résultats de leur étude ont été publiés dans The Lancet Digital Health.

Parmi les dossiers analysés, les scientifiques ont sélectionné 20 000 patients ayant développé la maladie d’Alzheimer et ont comparé les résultats avec ceux de 20 000 patients du même âge, qui ne présentaient pas de signes de démence. Ils ont ensuite testé le lien possible entre l’apparition d’Alzheimer et 123 symptômes ou pathologies, en remontant jusqu’à quinze ans avant le diagnostic.

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Pour éviter la maladie d’Alzheimer, il y a un certain nombre de choses que l’on maîtrise, que l’on peut faire"

Les dix signes avant-coureurs de la maladie d’Alzheimer

Verdict : dix symptômes ou maladies se manifestent plus fréquemment chez les malades d’Alzheimer dans les deux à dix ans précédant le diagnostic. Il s’agit de :

  • La dépression ;

  • L'anxiété ;

  • L'exposition à un stress important ;

  • La baisse de l'audition ;

  • La constipation ;

  • La spondylarthrose cervicale ;

  • Les pertes de mémoire ;

  • La fatigue ;

  • Les chutes ;

  • Les pertes de poids soudaines.

"L’un des avantages de l’approche agnostique, c’est-à-dire sans hypothèse, est de pouvoir révéler des facteurs inattendus, comme ici la constipation. C’est très complémentaire des études de cohorte", note Carole Dufouil, directrice de recherche au centre Bordeaux Population Health (Inserm) qui a coordonné ce travail, dans les colonnes du Monde (article réservé aux abonnés). Cependant, elle relève l’absence de données sociales, comme le niveau d’études, qui jouent un rôle dans la survenue des démences.

La maladie d’Alzheimer touche près de 50 millions de personnes dans le monde. À ce jour, il n’existe toujours pas de traitement susceptible de ralentir son évolution. La prévention est donc primordiale.

VIDÉO - "Une étude a révélé que ça pouvait entraîner la maladie d’Alzheimer" : tout ce qu’il faut savoir pour bien choisir sa gourde